London For Six

Des 4 coins du monde, vous partez pour vivre votre passion au coeur de Londres pendant six mois
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]

Aller en bas 
AuteurMessage
Anton River

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 29
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
And your heart ?:
Relationships:
Popularité:
43/100  (43/100)

MessageSujet: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Sam 8 Mar - 20:44

Anton s'était levé tôt ce matin. Il était arrivé à Londre depuis peu de temps et n'avait donc pas encore eu l'occasion de vraiment prendre ses marques dans cette ville qui lui paraissait immense. Il avait reçu quelques jours auparavant une lettre lui annonçant qu'il avait été retenu pour suivre des cours pour une durée de six mois dans une école recrutant de jeunes talents dans divers domaines. Après avoir dû s'arrêter plusieurs fois pour demander son chemin, le jeune homme avait tout de même fini par trouver cette fameuse école. Il s'arrêta un moment, quelque peu impressionné par la façade assez imposante du bâtiment à côté duquel il se sentait insignifiant. Puis il se décida à bouger, c'est vrai quoi, il n'allait pas rester planté là comme ça. Il pénétra donc dans un hall encore plus impressionnant. Vraiment, il s'attendait à tout, sauf à ça. Il laissa son sac glisser le long de son épaule et tomber par terre car il le portait depuis un moment et il commençait à en ressentir le poids.
Il laissa échapper un léger soupir et parcourut les alentours d'un rapide coup d'oeil. Plusieurs personnes se pressaient autour de lui mais on ne pouvait pas dire qu'il y avait grand monde pour autant. En même temps, il était déjà 10 heures et les personnes inscrites ici devaient sans doute avoir mieux à faire que de traîner dans les couloirs. D'ailleurs, pour en revenir au bâtiment, contrairement à lui, Anton se sentait quelque peu négligé avec son jean troué aux genoux, sa paire de converses usées et son petit air rebelle. En clair, il se sentait un peu perdu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-one-tree-hill.forumpro.fr
Sienna Cambell
[A]dmin || • Sourire sur Pates |
avatar

Nombre de messages : 4659
Age : 26
Avatar : Sophia Bush
Date d'inscription : 31/01/2008

Feuille de personnage
And your heart ?: Un coeur qui preferait ne pas exister ...
Relationships:
Popularité:
89/100  (89/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Sam 8 Mar - 21:37

Depuis qu'elle était arrivé, il y avait peut etre une semaine, Sienna avait vecu ces quelques jours à fond, provitant de chaque seconde, ne laissait rien de coté, elle aimait ce qu'elle apprenait, elle aimait les gens qu'elle rencontrait, elle aimait cet ville, elle aimait cet nouvelle vie qui s'offrait à elle, elle ne ratait donc jamais une occasion de proviter de ces six mois, surtout que six mois s'était si court.

C'est donc avec cet envie de vivre encore plus intensement, que Sienna s'était levé ce matin. Quand elle était arrivé elle devait avouer qu'elle avait eu du mal à se sentir à sa place, mais très vite elle entra dans ce nouveau rythme de vie ne loupant pas une seconde pour s'amuser meme si ce matin si elle s'était levé c'était pour aller en cours, mais les cours ici n'était des cours banals, loin de la, premiere heure de cours n'était meme pas un cours, sa prof' allait la conseiller personnelement pour les sceances photo, ce qui était geniale ici c'est que l'on avait des cours privé, c'était tellement plus agreable que lorsque Sienna ouvrit un oeil, le temps de realiser ce qu'elle allait faire, elle se leva d'un bon avec deja un sourire accroché à son visage. Elle se prepara donc emplie de bonheur et puis se renda enfin à l'école de Secret Talent's.

Une fois arrivé dans l'école Sienna foncait dans les couloirs, mais une fois arrivé presque au niveau du studio photo, elle se rendit compte qu'elle avait oublier de prendre quelque chose dans son casier, meme si elle était plutot à l'avance, Sienna fonca quand meme à tout allure dans les couloirs mais la jeune femme venait tout juste de recevoir un message et sortit donc son portable pour repondre à ce message, elle marchait vite, ses yeux posé sur son gsm, essayant d'eviter les quelques personnes dans les couloirs. Mais a un moment ou elle avancait tout droit sur quelqu'un, elle s'en rendit compte assez tot et s'arreta net devant cet personne qui n'était autre qu'un jeune homme qu'il lui disait quelque chose, ce visage ne lui était pas inconnu, et elle resta planté regardant d'un drole cet homme a peine collé a lui car elle se trouvait à meme pas cinq centimetres de lui. A mon avis il devait la prendre pour une folle a resté planté devant lui mais Sienna ne s'en rendait meme pas compte cherchant dans sa memoire ou elle aurait bien pu le voir. Et tout d'a coup un eclair traversa sa tete, ses souvenirs, ce n'était rien d'autre que Anton ... Elle prononca donc ce nom toujours collé à lui.


Anton ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://london-for-six.forum-actif.net/index.htm
Anton River

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 29
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
And your heart ?:
Relationships:
Popularité:
43/100  (43/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Sam 8 Mar - 22:41

Anton jeta un rapide coup d'oeil à sa montre avant de reporter son attention sur les rares étudiants qui s'aventuraient dans le hall de temps à autre. Il ne savait pas vraiment à qui s'adresser et n'aimait pas se faire repérer en tant que nouveau. Non pas qu'il soit introverti ou autre mais il n'aimait pas attirer l'attention. Du moins, pas su le fait qu'il soit nouveau par ici. Il se serait bien dirigé vers le secrétariat mais il ne savait même pas où celui-ci se trouvait. Tant pis. De toute façon, s'il restait planté là sans rien faire, il ne le trouverait jamais. Et puis, le pourcentage de chances pour qu'un étudiant vienne le voir et lui demande s'il avait besoin d'aide lui semblait assez faible. Anton récupéra donc son sac qu'il avait laissé tombé négligemment par terre quelques instants plus tôt et il se remit en marche. Mais il n'eut pas le temps de faire plus de trois pas qu'il se retrouva soudain nez à nez avec une jeune femme, plutôt sexy, il fallait bien l'avouer. Il resta un moment immobile, silencieux, un peu sonné d'avoir failli lui rentrer dedans. Elle le dévisagea quelques instants et il en fit autant. Son visage lui semblait familier... Elle prononça son nom et ce fut le déclic. Parfois, vous reconnaissez une personne à son parfum, à sa coupe de cheveux, à ses yeux. Là, c'était la voix de Sienna qui avait fait retrouver la mémoire à Anton. Un sourire se dessina alors sur son visage avant qu'il ne prenne la parole à son tour.

Sienna? Qu'est-ce que tu fais là?

Il avait rencontré la jeune femme quelques années plus tôt aux Philippines et ils avaient fait des photos ensemble. A vrai dire, il ne savait plus exactement à combien de temps ça remontait mais, en tout cas, elle était toujours aussi mignonne. Anton se rendit compte qu'en lui demandant ce qu'elle faisait ici, il avait peut-être été un peu brusque. Bien que ça ne soit pas dans ses habitudes de se soucier de ce genre de détails, parce qu'il s'agissait de Sienna, il décida de se reprendre.

Enfin, je suis content de te revoir!

Il lui sourit à nouveau. Il n'y avait pas vraiment fait attention mais ils n'étaient séparés que de quelques centimètres. Non pas que ça le dérange, au contraire, mais c'était assez bizarre. Il se recula un peu pour mieux la regarder. Elle avait un peu changé mais pas tant que ça. Anton n'avait jamais vraiment été doué pour les conversations et les retrouvailles ou les adieux n'étaient pas vraiment son truc. Il ne savait donc pas vraiment quoi ajouter.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-one-tree-hill.forumpro.fr
Sienna Cambell
[A]dmin || • Sourire sur Pates |
avatar

Nombre de messages : 4659
Age : 26
Avatar : Sophia Bush
Date d'inscription : 31/01/2008

Feuille de personnage
And your heart ?: Un coeur qui preferait ne pas exister ...
Relationships:
Popularité:
89/100  (89/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Dim 9 Mar - 1:44

Elle se retrouvait la dans les couloirs de Secret Talent's face à Anton, Sienna avait du mal à y croire, si difficile à réaliser qu'il était la devant elle, le voyant aussi se remémorer tout leurs souvenirs, Sienna voyait défiler le passé, son séjour aux Philippines ... Toujours presque collé au jeune homme...

Tout défilait d'un coup dans son esprit : il y avait près de deux ans, lors d'un été toujours aussi surchargé la jeune femme qui n'arrêtait jamais de voyager avait fait un séjour avec ses parents aux Philippines, d'ailleurs elle adorait cet endroit et son séjour vu tout aussi magique. Comme à chaque vacance, Sienna partait donc avec ses parents au quatre coins du monde et cet année leur destination fut donc tracé vers l'Océanie, son séjour dura deux semaines, deux semaines dont elle se rappelle parfaitement car elle avait été si particulières. La bas, elle vivat donc un peu de son coté, laissant ses parents vivre leur vie et elle vivre la sienne et faire toujours autant de rencontres et connaissant Sienna, elle n'en manquait jamais une. Et cet fois la, des le deuxième soir elle croisa le regard de Anton dans un bar, rien de très original mais pourtant la jeune femme comme à son habitude a fait du charme au jeune homme. Celui a répondus au avances de Sienna, et la quand on y réfléchit on se demande qu'elle bêtise il avait fait à ce moment la. En effet les deux jeunes gens ont été beaucoup plus loin que se simplement se draguer lors de cette soirée sous le signe principal de l'alcool. Le lendemain matin, Sienna s'en rappelle comme si ça venait tout juste de lui arriver. Elle avait eu comme la sensation de se réveiller dans les bras d'un parfait inconnu, elle devait avouer que ce n'était pas la première fois que ça lui arrivait et sûrement pas la dernière. Mais ce matin la, Anton lorsqu'il se réveilla à son tour sous les sursaut des le réveil de Sienna, eut le même effet que Sienna. Surtout qu'elle ne savait même pas chez qui elle était. Avec ce mal de tête qui l'encombrait, elle eut du mal à réaliser ce qui était venu ensuite les déranger, une jeune femme tout aussi inconnue apparut dans la chambre commençant à crier après Anton. Sienna comprit très vite que ce n'était autre que la copine de d'Anton. Le temps pour Sienna de réagir toujours planté dans ce petit lit entrain de recouvrir sa poitrine de la couverture posé au dessus d’elle, elle écoutait les mots que se lançaient les deux jeunes gens même si Sienna totalement perdue ne comprenait plus rien à ce qui lui arrivait. Mais laissant les deux jeunes gens s’expliquer si bruyamment, Sienna se rhabilla légèrement et fonça discrètement hors de la chambre. Une fois sortie de l’appartement dans un état qualifié de pitoyable, elle ne savait absolument pas où elle était dans cette ville qu’il lui était si inconnu. Par peut de se perdre, elle s’essaya sur le banc posé juste devant la maison du jeune homme, attendant je ne sais quoi, peut être qu’il descente, mais à mon avis cet idée lui était presque impossible mais pourtant c’est ce qui arriva. Il descendit, lui aussi tout perdu, et les deux gens commencèrent à discuter, ils sympathisèrent, oubliant la soirée de la veille, voulant à tout prix l’ôter de leur mémoire à tout deux. Anton la ramena chez elle, dans un somptueux hôtel. Sienna aurait cru qu’ils ne se seraient plus jamais croisés, mais le hasard rendit les choses autrement, et oui, Anton et Sienna se croisèrent pas plus tard que le lendemain dans un autre bar, comme quoi les deux gens ne pensaient cas aller boire le soir, mais en cet soirée la, tout fut différent de la veille étant donné les fait. Ils parlèrent de leur passion qui se rejoignait quelque peu dans un sens, vu que Sienna aimait être prisse en photo et que Anton aimait prendre les photos, Sienna juste pour rigoler proposa au jeune de faire une séance photo qu’elle lui payerait, elle avait toujours tout l’argent qu’elle désirait elle pouvait bien rigoler un peu et lui au contraire avait besoin d’argent. Leur projet se réalisa le lendemain, et le résultat fut magnifique, Sienna n’avait rarement des photos aussi réussie d’elle, peut être que le charme de cette rencontre rendait les photos plus belles, elle ne savait pas, mais ce qu’elle savait c’est que ces photos elle les avait toujours gardé. Mais par la suite, comme ci ce premier soir n’avait pas servit à rien, leur histoire continua, Sienna était tombé sous le charme de ce jeune homme si passionné, si spécial qui prenait toujours la vie comme elle venait, elle l’appréciait beaucoup, elle avait apprécié sa compagnie pendant ce séjour qu’il passèrent ensemble, étant donné que la copine du jeune homme fut vite oublier par Anton vu que Sienna était la et que Anton avait littéralement craquer pour elle. Mais cet ex copine les harcela quand même, ce qui rendait les choses tellement plus amusantes, oui Sienna s’était réellement amusé lors de ce séjour, elle avait vécu mille et une choses, il avait fait plusieurs séances photo ensemble même. Tellement de souvenirs, de bons moments envahissait le cœur de Sienna en pensant à tout ça même si ces deux semaines s’était vraiment arrêté à deux semaines, lorsqu’elle quitta les Philippines, elle ne donna plus aucune nouvelles à Anton, comme ci elle voulait oublier tout, ou plutôt reprendre sa vrai vie, ce qu’elle fit alors qu’il lui envoyait des messages, lui demandant des nouvelles, mais il fut vite découragé et laissa donc tomber…

Aujourd’hui, la maintenant, elle se retrouvait devant Anton qu’elle avait laissé dans le vide, mais Sienna devait avouer qu’elle ne regrettait rien même si de le voir lui faisait un pincement au cœur. Elle ne savait pas quoi dire, ne savait pas quoi faire, de le voir planté devant lui, lui laissait une sensation indescriptible, comme ci on venait de retrouver un jouet qu’on adore mais pourtant on n’a pas envie de s’en servir. Plus les secondes passait, plus elle se rendait compte qu’il était réellement la et que ce n’était pas un rêve, elle se sentait réellement mal à l’aise. Elle était la presque collé à lui le fixant dans les yeux, et puis au son de sa voix, de cet voix qu’on pouvait reconnaître parmis mille, il se recula de quelque centimètre et prononça lui aussi son nom avec cet étonnement en lui demandant ce qu’elle faisait la. Sienna fut étonnée de ces quelques mots, elle était la bouche ouverte ayant toujours du mal à réaliser qu’il était la, à Londres, et d’ailleurs quand elle regardait tout son corps elle avait du mal à la reconnaître, à se dire que c’était Anton, si elle avait su dire que c’était lui, c’était sûrement parce qu’elle s’était retrouver face à son regard époustouflant, un regard qui laisse une trace indélébile sur vous. Mais alors qu’il venait tout juste de lui poser une question, il rajouta qu’il était content de la voir, Sienna ne savait pas si elle aurait pu dire pareil, non elle ne savait rien, comme si elle ne resentait plus ce qu’elle sentait, bizarre non ? Enfin, elle arreta quand meme de rester silencieuse et repondit : c’est si bizarre que j’ai du mal à y croire. Je pourrai te retourner la question Anton … Sienna était perdue qu’elle en devenait desagreable chose qui ne lui ressemblait pas, mais elle ne se controlait plus. Puis elle continua : Enfin .. Euh .. Je me doute de ce que tu fais ici, tu fais la meme chose que moi … Puis elle se prononca à elle-même : Mais qu’est ce que je raconte .. Elle avait tourné sa tête vers la droite pour prononcer ces quelques mots et posé sa main sur son visage, geste de desespoir. Mais elle se retourna à nouveau sur Anton le regardant à nouveau dans les yeux, il affichait un sourire mais au fur et a mesure des mots que Sienna sortait, son visage s’assombrissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://london-for-six.forum-actif.net/index.htm
Anton River

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 29
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
And your heart ?:
Relationships:
Popularité:
43/100  (43/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Mar 11 Mar - 22:59

Anton fixait toujours la jeune femme, attendant une quelconque réaction de sa part. En entendant sa réponse, son sourire se dissipa quelque peu. Cela faisait un bon moment que le jeune homme n'avait plus eu de nouvelles. Ils s'étaient rencontrés lors d'un voyage de Sienna et, à vrai dire, la jeune femme lui avait plus au premmier regard. Bon, au départ, c'était juste ce qu'on pouvait appeler un "coup d'un soir" étant donné qu'ils étaient tous les deux un peu ivres. Mais, par la suite, Anton s'était un peu attaché à elle, pour ne pas dire beaucoup. Il avait même mis un terme à sa relation avec sa petite amie de l'époque. Tout cela avait duré deux petites semaines, bien trop courtes au goût du jeune homme. Mais, en même temps, dès le départ, il savait que cette relation n'aboutirait à rien. D'abord parce que Sienna et lui n'étaient pas originaires du même pays mais également parce qu'il était incapable d'être fidèle, préférant de loin sa liberté.

Enfin, maitenant, ils étaient tous les deux là, face à face, en plein coeur de Londres et leur petite aventure de vacances semblait étrangement loin. Sienna semblait quelque peu gênée par la présence du jeune homme, comme lorsque l'on croit avoir tiré un trait sur son passé et qu'une petite partie de celui-ci vous revient, apportant avec lui tout un lot de problèmes inattendus... Suite au départ de Sienna, Anton avait bien tenté d'avoir de ses nouvelles mais en vain. Il avait donc compris que pour elle, ce qu'ils avaient vécu faisait partie du passé. Il avait donc tiré un trait sur cette histoire et était passé à autre chose mais, maintenan qu'il se retrouvé confronté à ces nombreux souvenirs en compagnie de la jeune femme, tout semblait différent. Beaucoup plus compliqué...

Anton se passa une main dans ses cheveux qu'il ébouriffa légèrement, signe qui, en général, laissait paraître que la situation dans laquelle il se trouvait était plutôt embarassante. Mais là, il ne savait pas vraiment si c'était embarassant. A vrai dire, le jeune homme était plutôt partagé. D'un côté, il était quelque peu surpris de se retrouver face à Sienna qu'il pensait ne plus jamais revoir et, d'autre part, il n'aurait pas su décrire les émotions qui le traversaient; c'était comme s'il était un peu sonné, incapable d'ajouter quoi que ce soit, de peur de faire une gaffe qui pourrait faire disparaître la jeune femme alors, que, depuis qu'elle avait quitté les Philippines, il avait sans doute inconsciemment gardé l'espoir de pouvoir la revoir un jour. Mais, en même temps, il ne devait pas se faire d'illusions. Sienna était une fille magnifique, parfaite. Elle devait donc déjà avoir tous les garçons de Londres à ses pieds...


Plutôt embarassant comme situation...

Anton était d'un naturel franc et il lui arrivait parfois de formuler à haute voix ses pensées. En fait, il ne faisait que dire haut et fort ce qu'ils pensaient tout bas tous les deux. Car le jeune homme avait bien vu que Sienna était tout aussi embarassée de se retrouver face à lui que lui l'était face à elle. Dans ce genre de situation, le seul truc qui venait à l'esprit du jeune homme était de sortir une phrase "cliché". Le genre de truc qu'on dit quand on a justement rien à dire. Et c'est ce qu'il fit, sans doute dans l'espoir de détendre quelque peu l'atmosphère bien que cette tentative soit sans doute vouée à l'échec.

Et ben, ça c'est une coïncidence... Ca fait longtemps que tu es ici? Enfin à Londres je veux dire...

Voilà, ça commençait: il était tellement gêné qu'il se mettait à raconter n'importe quoi. Avec ça, si Sienna ne prenait pas ses jambes à son cou, ce serait sans doute un miracle. Pourtant, d'ordinaire, Anton ne se souciait pas de ce que les autres pouvaient bien penser mais, allez savoir pourquoi, là, en présence de Sienna, il était en train de perdre tous ses moyens...^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-one-tree-hill.forumpro.fr
Sienna Cambell
[A]dmin || • Sourire sur Pates |
avatar

Nombre de messages : 4659
Age : 26
Avatar : Sophia Bush
Date d'inscription : 31/01/2008

Feuille de personnage
And your heart ?: Un coeur qui preferait ne pas exister ...
Relationships:
Popularité:
89/100  (89/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Mer 12 Mar - 0:58

Sienna avait toujours manquer cruellement de principes envers les hommes, c'était surement un point principal dans sa vie, même le plus capital, sachant que les hommes et la mode était ce qui importait le plus pour elle. Mais la jeune demoiselle avait toujours traité les hommes la plus part du temps pour des jouets, alors qu'ils étaient loin de l'être, mais Sienna préférait penser ça pour éviter de tomber amoureuse, ou même tout simplement de s'attacher, elle a toujours eu une peur bleue de la souffrance à cause des hommes et c'est donc pour ça qu'elle a toujours préférer les faire souffrir eux, au lieu de voir la vérité en face à propos d'elle même, ou du moins réagir face à cet vérité si aveuglante. Mais cet façon d'être, ce manque de principe, cet vie si futile par moment, Sienna en avait toujours pleinement compte, elle se rendait compte que ce qu'elle faisait n'était pas réellement bien, mais cela ne l'empêchait pas de continuer sans jamais s'arrêter, mais par moment les regrets l'envahissait, comme pour lui, lui, Anton... Habituellement lors de ces vacances, elle aurait eu plus tendance à prendre l'habitude de changer d'homme tous les soirs, de vivre pleinement ces vacances comme elle savait si bien le faire, mais ce ne fut pas le cas lors de ces vacances qui paraissait si lointaine maintenant. Elle resta les deux semaines avec lui, sans jamais aller voir ailleurs, cela ne vous semble pas bizarre ? A Sienna, ça lui laissait une sensation inconfortable, celle qui vous laissait penser qu'on ne se contrôlait plus, qu'on ne contrôlait plus ces sentiments, ni ses envies. Rester deux semaines de vacances avec le même homme, passer ces journées avec, ses nuits ensemble, vivre presque chaque seconde en sa compagnie, elle en avait du mal à le quitter, cela ne lui ressemblait pas. C’est peut être pour ça qu’elle voulu l’oublier aussi vite que ces deux semaines furent finies, l’oublier et ne plut jamais y repenser mais la, à l’instant présent, tout lui revenait à la gorge. Sienna ne savait plus quoi dire, ne savait absolument plus quoi penser. Devait-elle être heureuse de le revoir, devait-elle être gênée ? ou encore autre chose, il y avait tellement de façon de réagir, comme de sauter dans ces bras, elle en mourrait d’envie, car malgré tout, en deux semaines, ce qui pouvait sembler si court, Sienna s’était attaché à lui, mais en le voyant la planter devant elle, tellement de souvenirs lui remontait à la gorge, tellement de regret, de problèmes qui venait encombrer sa vie qui semblait toujours si parfaite alors qu’au fond elle ne l’avait jamais été…

Il restait la planté l’un en face de l’autre, si perdu tout deux de se voir, Sienna n’aurait jamais cru le revoir, cet idée lui avait à peine effleuré la tête, et à vrai dire Anton avait totalement déserté la tête de Sienna, elle qui voulait l’oublier avait bien réussi, et en même temps à oublier la personne qu’elle était et qu’elle est toujours, mais la, elle était perdue, perdue en elle-même, face au jeune homme mais surtout face au regard qui passait entre eux deux. Sienna ne pouvait s’empêcher de le regarder droit dans les yeux, des le début avec ce regard si perdu mais à la fois embarrassé, mais au moment ou Anton sortit la phrase la plus cliché dans cet situation, cel qui apparaît dans les films, Sienna eu comme une soulagement, elle ne savait pas si il avait dit justement pour la détendre et peut être pour la détendre ou pour tout simplement dire la simple et juste vérité, qui ne pouvait être autre que celle la. Sienna répondus simplement : Tout juste… Elle ne savait pas quoi dire, et puis il essaya de parler, de marmonner une phrase sans importance, la phrase qui n’avait rien à faire dans la situation dans la quel il se trouvait mais en même temps elle avait tellement sa place, mais ce n’était absolument pas le moment. Sienna regardait toujours Anton dans les yeux à chaque mots qu’il prononçait, et l’on pouvait voir à son regard qu’il regrettait déjà d’avoir barbouiller ces quelques mots. Sienna sourit, un si léger sourire mais tellement mal à l’aise, qui signifiait plutôt le mal être en soit même. Jamais, au grand jamais, il ne lui arrivait de perdre le contrôle d’elle-même, Sienna la femme si sûre d’elle en tout situation perdait le contrôle d’elle-même ? Cela lui faisait peur, si peur, cette peur qu’il avait toujours effrayer. Vous imaginez avoir peur de votre peur ? C’était bien la pire chose qu’il pouvait arriver. Sienna commença a gonfler ses yeux d’eau salée qui n’était autre que des larmes, des larmes qui resteraient bien au creux de ses yeux, mais des larmes qui mourraient d’envie de s’échapper, de se laisser couler le long des ses joues. Une seule envie la traversait à cet instant, c’était du réconfort, et la seul personne autour d’elle, était Anton, cet personne qu’elle aimait tant au fond mais qui était la cause de ce mal-être, elle mourrait d’envie de se mettre dans ses bras, ses bras dans lesquels elle n’avait plus jamais été depuis longtemps, mais elle avait été si peu entouré de ceux-ci, mais elle se rappela de la sensation que laissait les bras d’Anton sur elle… Elle ne répondit donc rien à Anton, cet réponse ne servant à rien, elle s’approcha simplement de lui et se colla contre son corps se laissant entouré par ses bras. Elle prononça sous le ruissellement de ses larmes, Je désolée Anton … désolée de l’avoir laisser tout plaquer pour elle, désoler de l’avoir laisser sans jamais rien lui répondre, lui donner de nouvelles, et puis être désoler d’être comme ça à cet instant précis, mais est ce qu’il le comprendrait ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://london-for-six.forum-actif.net/index.htm
Anton River

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 29
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
And your heart ?:
Relationships:
Popularité:
43/100  (43/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Mer 12 Mar - 1:24

Le silence qui s'était installé entre les deux jeunes gens commençait à se faire de plus en plus lourd, de plus en plus pesant. Plus aucun bruit extérieur ne parvenait aux oreilles d'Anton dont le regard éait plongé dans celui de Sienna. C'était un peu comme si tout autour d'eux s'était figé; comme si le temps s'était arrêté, étirant un peu plus ce moment déjà assez embarassant. La jeune femme semblait perdue dans ses pensées. Comme si elle réfléchissait à ce qu'elle allait bien pouvoir lui dire. C'est vrai, il n'y avait pas grand chose à répondre aux "phrases-clichés" qu'il venait de prononcer quelques instants auparavant. Pour une fois, il aurait mieux fait de se taire et de réfléchir à ses futures paroles. Mais c'était dans la nature d'Anton d'être impulsif. Et encore, là, il se contrôlait, sinon, Sienna aurait déjà été submergée par les nombreuses questions du jeune homme. Il aurait voulu savoir si elle l'avait oublié durant tout ce temps, si elle avait espéré le revoir comme ça avait été le cas pour lui, au début, quand elle avait quitté les Philippines à la fin de ces vacances qu'ils avaient passés ensemble. Tout se bousculait dans sa tête, à tel point qu'il en ressentait presque une migraine. Mais une question persistait plus que les autres: Sienna était-elle contente de le revoir? Sans trop savoir pourquoi, il en doutait un peu. C'est vrai, la jeune femme semblait quelque peu embarassée, mal à l'aise depuis qu'elle l'avait reconnu alors qu'il l'avait connu si enjouée, si franche, disant toujours ce qu'elle avait à dire...

Puis elle prononça quelques mots. Simplement pour répondre à la réflexion d'Anton. C'était tout aussi banal que ce que lui avait dit un peu plus tôt pour briser le silence embarassant qui s'était installé entre eux. Puis un nouveau silence s'installa. Cette fois, Anton prit sur lui et décida de se taire pour ne pas aggraver son cas. C'est vrai, en disant des trucs aussi inutiles que ce qu'il avait sorti, il devait sans doute passer pour un imbécile et il semblait mettre Sienna de plus en plus mal à l'aise. Pourtant, elle n'avait pas reculé depuis le début de leurs "retrouvailles", si on pouvait appeler ça comme ça. C'est vrai, ils étaient toujours àç quelques centimètres l'un de l'autre seulement et ils se fixaient, en silence. D'ailleurs, en plongeant son regard dans celui de Sienna, Anton aurait juré que ses yeux brillaient un peu plus au fur et à mesure que les minutes passaient.

Quelques instants plus tard, les impressions du jeune homme furent confirmées car Sienna se laissa aller contre lui, laissant les larmes couler le long de ses joues. Le coeur d'Anton commença à battre un peu plus vite. Ce genre de situation l'avait toujours angoissé: il ne trouvait jamais les mots adaptés. D'ailleurs, il préféra se taire. Il ne comprenait pas pourquoi Sienna s'excusait car il ne lui en voulait pas. Il la serre un peu plus contre lui et lui caressa doucement les cheveux. Même s'il ne prononçait aucun mot, il voulait qu'elle comprenne qu'il serait toujours là pour elle. Et c'est par cette étreinte qu'il voulait le lui faire comprendre. Puis, finalement, au bout d'un moment, il se dit qu'il ferait peut-être mieux de dire quelque chose. Il s'adressa donc à la jeune femme en chuchotant tout en continant de la serrer doucement contre lui.

Je ne t'en veux pas...

Il ne savait pas exactement pour quelle raison elle s'était excusée auprès de lui mais il voulait qu'elle arrête de pleurer car cette situation lui laissait penser qu'il était coupable quelque part de l'état dans lequel elle se trouvait. Il aurait tant voulu revoir son sourire magnifique, celui qu'elle avait et qu'elle lui adressait deux ans auparavant lorsque, entre eux, tout allait bien et qu'ils ne pensaient pas un jour se retrouver dans de telles circonstances...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-one-tree-hill.forumpro.fr
Sienna Cambell
[A]dmin || • Sourire sur Pates |
avatar

Nombre de messages : 4659
Age : 26
Avatar : Sophia Bush
Date d'inscription : 31/01/2008

Feuille de personnage
And your heart ?: Un coeur qui preferait ne pas exister ...
Relationships:
Popularité:
89/100  (89/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Mer 12 Mar - 15:45

Sienna passait decidement par tout les états, ses millions de sentiments qui l'emcombrait la perdait tout autant, elle ne savait plus vers qu'elle sentiment se conforter tellement elle resentait de chose à cet instant précis. Tout d'abord, une legere vague de joie emcombrait son corps, ensuite un mal-être encombrait tout cet pensée, mais pas seulement, comme ci une maladresse venait se jeter sur elle, et au dessus de tout ça, on pouvait appercevoir une peur, une réel peur d'elle même ou plutot de ses sentiments. Il y avait tellement de chose qui emcombrait sa tête et qu'il l'empechait de faire quoi que ce soit meme si en étant dans les bras d'Anton à present, elle resentait comme un soulagement. Ce soulagement qui la liberait en quelque sorte de ces souffrances face à elle même, elle était donc dans ces bras alors que ces yeux s'était chargées de larmes qu'elle venait de deverser contre lui, elle s'excusa, elle même ne savait pas trop pourquoi et lui, il lui reponda qu'il ne lui en voulait pas. Sienna aurait pu s'en douter, ce n'était que deux semaines après tout, même si ces deux semaines furent particulieres, mais ce n'est pas cela qu'elle aurait voulu entendre, à vrai dire, elle ne savait pas ce qu'elle avait attendu en retour de ces quelques mots car la seule réele chose dont elle aurait voulu s'excuser à cet instant present, c'est d'être remplie d'une emotion aussi folle que celle qu'elle ressentait à l'instant, mais au fond, elle voulait tellement s'excuser de l'avoir laisser sans nouvelle. Mais cela n'empecha rien, ces quelques mots lui laisserent une vague sensation de fraicheur qui la soulageait tant. Elle était la contre lui, se laissant à present aller alors que habituellement, la jeune femme si sûre d'elle ne se laissait jamais aller gardant toujours ses emotions bien enfermé en elle même, mais la elle avait besoin que ca sorte, elle ne savait pas pourquoi mais elle savait juste que c'était un besoin essentiel qu'elle combla donc. Et la entouré des bras d'Anton, elle se sentait donc mieux, après une etreinte, Sienna savait vraiment à present qu'il ne lui en voulait pas, à vrai Anton, pour ce qu'elle en connassait n'était pas comme ca, ce qu'il l'avait toujours rassurée au fond d'elle, mais à cet instant précis elle comprit qu'Anton était toujours la pour elle ce qui rechauffa son coeur un peu plus chaque seconde alors qu'elle sentait le coeur d'Anton battre un peu plus vite chaque seconde. Sienna s'entend ce rythme tappé contre son corps la reveillait de son mal-être, elle se souleva de l'etreinte du jeune homme et le regarda à nouveau dans les yeux, meme si ses yeux a elle était quelque peu humide ce qui laissait une trace noir debordé de ses si jolis yeux noisettes. Tu sais Anton, ce n'est pas de ta faute ... et puis elle prononca doucement : ne te sens pas coupable de mon état, tu n'y es pour rien. Tellement bas et avec une voix si douce que c'était à se demander si il aurait entendu ce qu'elle avait dit, mais Sienna esperait qu'il aurait entendu. Et après un tel soulagement, meme si elle se sentait toujours mal à l'aise et mal en elle même, elle laissa s'afficher un leger sourire sur son visage à la fin de sa phrase avec toujours ce regard entre eux deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://london-for-six.forum-actif.net/index.htm
Anton River

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 29
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
And your heart ?:
Relationships:
Popularité:
43/100  (43/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Mer 12 Mar - 23:24

Anton était toujours immobile, seerant Sienna dans ses bras. La jeune femme semblait se calmer peu à peu. Tant mieux car le jeune homme aurait tant voulu la voir sourire, se sentant impuissant face à une telle situation. Par la suite, elle lui dit qu'il n'avait pas à se sentir coupable car il n'était pas responsable de son état. Mais ça, il n'en était pas vraiment convaincu car, après tout, c'étaita juste après l'avoir vu que l'attitude de la jeune femme avait changé du tout au tout. Anton ne voulait pas qu'elle se remette à pleurer et il aurait peut-être du se taire mais, si quelque chose n'allait pas, il voulait pouvoir lui venir en aide. Il la serrait toujours dans ses bras, comme s'il avait peu qu'elle s'échappe. Il baissa légèrement les yeux vers elle avant de reprendre la parole pour dire quelque hose de sensé cette fois.

Si ce n'est pas à cause de moi, qu'est-ce qui ne va pas? Tu sais, je n'aime pas te voir comme ça...

Sienna avait rompu leur étreinte et et leurs regards se croisaient à nouveau. Elle ne pourrait donc pas se défiler et serait donc forcée de répondre à la question que le jeune homme venait de lui poser. Tout en continuant de la regarder, il essuya une larme qui coulait le long de la joue de Sienna. En la regardant, en se plongeant dans ces magnifiques yeux noisettes, encore humides à cause des lamrmes, il se sentait désemparé. Il avait l'impression de se retrouver deux ans en arrière. C'était comme si c'était la première fois qu'il la voyait et, pourtant, en deux semaines, il s'était passé tellement de choses entre eux. C'était un peu comme si les sentiments du jeune homme se brouillaient. Lui qui avait toujours refusé de s'attacher à qui que ce soit, trouvant sa liberté trop précieuse et essayant de se protéger comme il le pouvait, il voyait en ce moment même ses résolutions tomber, impuissant face à tout cela...


[désolée je suis légèrement en manque d'inspi pour ce post mais j'essairai de me rattrapper sur le peochain ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-one-tree-hill.forumpro.fr
Sienna Cambell
[A]dmin || • Sourire sur Pates |
avatar

Nombre de messages : 4659
Age : 26
Avatar : Sophia Bush
Date d'inscription : 31/01/2008

Feuille de personnage
And your heart ?: Un coeur qui preferait ne pas exister ...
Relationships:
Popularité:
89/100  (89/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Jeu 13 Mar - 0:30

Au debut de cet journée, Sienna s'était levée avec une tel bonne humeur, une tel envie de bouger, de travailler ou du moins de vivre sa passion aujourd'hui. Une motivation l'avait emplie et l'a elle se retrouvait dans les bras d'Anton a deversé ses larmes qu'elle avait tant refoulée pendant tant de temps. Sienna devait avouer qu'elle pleurait très rarement car elle n'avait jamais aucune raison d'être dans un état pareil, mais quand on regarde la situation présente, comme vous senteriez vous vous ? Surement aussi mal que Sienna, imaginez que vous vous perdez dans vos sentiments, que votre passé vous revient d'un coup sec venant emplir votre coeur, vos pensées d'un profond regret, d'un si grand mal-être. Vous seriez surement dans le même état que Sienna, un coeur c'est si fragile, un être humain tout simplement c'est si leger et cassant au moindre coup de vent et encore pire quand une rafale vient vous frapper ainsi. L'être humain est bète surement, il n'arrive pas à se controler, il n'arrive pas à controler ses sentiments, mais par dessus tout parfois il n'arrive pas à les comprendre, ce qui arrivait à Sienna à cet instant. Elle ne comprennait meme pas pourquoi elle se retrouvait la à pleurer dans les bras d'Anton, elle aurait tant preferé lui sourire comme elle savait si bien le faire, mais en meme temps être dans ses bras n'était autre qu'un contact le physique avec le jeune homme qu'elle n'avait pas revu depuis maintenant deux ans.. Tellement de chose bousculait sa tête que tout ce qu'elle voulait c'était les oublier et redevenir elle même. Et c'est donc pour ca qu'elle releva la tête legerement pour pouvoir à nouveau penetrer dans le si beau regard d'Anton, elle rompa donc legerement l'etreinte mais cela n'empechait qu'il était toujours aussi proche et encore plus proche par leur regard. Et Anton lui posa une question, Sienna ne pouvait pas se defiler, pas se cacher, elle devait parler, elle devait se liberer meme si elle ne savait pas quoi trouver comme reponse. Tu sais Anton, je ne comprend meme pas moi même pourquoi je met dans un état pareil, cela ne me ressemble pas ... Enfin mes sentiments se brouillent, je suis en même temps heureuse de te revoir mais je ne te cacherais pas que j'aurai preferer ne jamais te revoir ... Desolé de cet franchise ... Sienna laissait son coeur s'echapper, comme ci les mots étaient sortit seule de sa bouche, ne sachant pas quoi trouver dans sa tête. Elle était de nature franche mais quand elle se laissait aller, elle osait tout dire. Et une force était revenue en elle, laissant les mots sortir de sa bouche mais un visage si tendre était toujours posté devant Anton, plus aucune colère ne passait dans sa voix. Et elle savait très bien qu'Anton ne le prendrait pas mal, ou du moins elle l'esperait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://london-for-six.forum-actif.net/index.htm
Anton River

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 29
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
And your heart ?:
Relationships:
Popularité:
43/100  (43/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Ven 14 Mar - 22:23

Quelques minutes, qui semblèrent durer une éternité à Anton, s'écoulèrent avant que Sienna ne réponde à la question qu'il venait de lui poser. D'ailleurs, sur le coup, en entendant la réponse de cette dernière, il en venait à regretter d'avoir ouvert la bouche. Sans doute aussi un peu parce que la jeune femme rompit leur étreinte qu'il aurait bien voulu prolonger. En effet, se retrouver si proche de Sienna lui avait rappelé de nombreux souvenirs qu'ils croyaient assez enfouis pour ne plus être touchés par ceux-ci le jour où ils rejailliraient à la surface. Mais, visiblement, il s'était trompé puisque la revoir semblait raviver la douleur d'une blessure qu'il croyait cicatrisée. Mais ce n'était sans doute rien comparé à ce qui suivit. En effet, Sienna commença par lui annoncer qu'elle ne savait même pas vraiment elle-même pourquoi elle se trouvait dans cette état. Elle ajouta enfin qu'elle était à la fois contente de le revoir mais, que d'un autre côté, elle aurait préféré qu'ils ne se recroisent jamais. Et c'est cet instant que le petit monde du jeune homme s'écroula. Bien entendu, pour lui qui n'avait jamais été fidèle à une fille, il lui aurait été impossible d'imaginer s'être autant attaché à Sienna. Et pourtant, il ne pouvait expliquer autrement le fait que la réponse de la jeune femme puisse l'affecter autant. Il baissa un moment la yeux, détournant son regard de celui de Sienna qui se trouvait toujours à quelques centimètres seulement de lui et qui le fixait. Puis, après avoir réfléchi quelques secondes, il releva les yeux et plongea à nouveau son regard dans celui de la jeune femme avant de reprendre la parole.

Je ne pensais pas te revoir... En fait, j'avais même arrêté d'espérer que ce moment arrive... Je comprend que ça puisse ne pas être réciproque pour toi, et, si c'est ce que tu veux, je peux m'en aller...

En parlant de "s'en aller", Anton ne parlait pas de quitter la ville car il était trop heureux d'avoir été recruté par Talent Secrets - quoi que depuis quelques secondes, son rêve semblait s'être quelque peu terni- Mais si sienna ne voulait pas garder de contact avec lui, il comprendrait tout à fait, et accepterait alors de tirer un trait sur leur rencontre et sur tout ce qui avait pu se passer entre eux deux ans auparavant, bien que cela soit sans doute plus difficile qu'il ne le pensait. Son regard était toujours plongé dans celui de Sienna mais la lueur enjouée qui, au début, éclairait son regard, avait quelque peu disparue depuis que la jeune femme lui avait annoncé qu'elle n'était pas vraiment heureuse de le revoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-one-tree-hill.forumpro.fr
Sienna Cambell
[A]dmin || • Sourire sur Pates |
avatar

Nombre de messages : 4659
Age : 26
Avatar : Sophia Bush
Date d'inscription : 31/01/2008

Feuille de personnage
And your heart ?: Un coeur qui preferait ne pas exister ...
Relationships:
Popularité:
89/100  (89/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Sam 15 Mar - 13:41

Ils étaient la dans le couloir planté la, collés l'un à l'autre, realisant qu'ils étaient tout les deux la ensemble, eux qui n'auraient jamais cru se revoir. Vous imaginez une femme qui habite à New York, un homme qui habite aux Phillippines, se retrouvés la à Londres, en même temps, se croisant dans les couloirs de cet école de jeunes talents. C'était si impossible que cet idée n'avait jamais effleuré ses pensées.. Mais en même temps, ils meritaient tout deux de se trouver ici, et vu le talent de Anton, il méritait emplement sa place dans cet école connue dans le monde entier et si renommé. Mais le hasard faisait drolement les choses cet fois si, Sienna regrettait tellement de croisé aujourd'hui Anton, mais en même temps, l'idée lui venait qu'elle pourrait le retrouver comme pendant ces deux semaines. Mais Sienna avait deja tant de personnes en tête, d'ailleurs elle en avait toujours, à part que d'habitude ces hommes ne restait jamais dans sa tête plus d'une nuit. Sienna était comme ça, et elle avait commencé à Londres comme ça pour ne pas changer ses habitudes, mais chose bizarre, Londres et les personnes qu'elle rencontrait changeait ses habitudes qu'elle avait toujours suivi à la lettre. Elle avait rencontré des hommes mais on pourrait dire qu'ils n'étaient pas n'importe qui et Anton venait se joindre à eux pour brouiller encore plus le coeur de Sienna, mais cet fois si, à la vue d'Anton, son coeur se brouillait réellement. Et elle se sentit obliger de dire à Anton qu'elle était heureuse mais qu'à la fois elle aurait preferé ne jamais le revoir, ce qui était si vrai. Mais Sienna était connue pour sa franchise, pour cet facon qu'elle avait de na jamais cacher aucune de ses pensées. Surement pour ça qu'elle detestait les hypocrites, tout le contraire d'elle même. Mais cet franchise avait réelement vexé ou plutot frustré Anton, cela se voyait dans son regard, cet flamme de bonheur de la revoir avait soudainement disparue, et Sienna se sentait mal face à ca, face à se regard éteint et à présent triste. Elle ne s'était meme pas rendue compte de ce regard emplie de joie de la revoir, ce n'est que quand on perd quelque chose que l'on se rend compte de ce qu'il était, comme ce regard qu'il ne portait à present plus vers son regard à elle même. Mais Sienna avala sa salive face aux mots d'Anton, et commenca à parler. Je ne te demande pas de t'en aller.. A vrai dire je n'en ai vraiment pas envie.. Je crois que tu n'as pas très bien comprit ce que je resens .. Tu sais, au fond, ça me fait plaisir de te revoir mais lors de ses deux semaines je pense que tu n'es pas rendu compte que je ne veux pas m'attacher et je pense que je m'étais attaché en aussi peu de temps .. Ca ma peut etre fait peur et ca me fait toujours peur cet attachement, essaie de comprendre que de te revoir, ça fait remonter tant de souvenirs et ça ne me fait que mal.. Sienna avait parler, c'était lacher, mais au dernier mots elle rabaissa sa tête, laissant son regard se plonger au sol, elle attendait la reponse du jeune homme tête baissé, preuve de desespoir et de tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://london-for-six.forum-actif.net/index.htm
Anton River

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 29
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
And your heart ?:
Relationships:
Popularité:
43/100  (43/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Sam 15 Mar - 15:53

Les minutes semblaient durer une éternité, un peu comme si le temps s'était arrêté et Anton en venait presque à espérer qu'il était en train de vivre un cauchemard et qu'il allait se réveiller d'un instant à l'autre. Il sepassa une main dans la nuque, geste qu'il faisait lorsqu'il était mal à l'aise et là, c'était vraiment le cas. Mais, après un long moment de silence, Sienna se remit à parler. Ce qu'elle dit surprit un peu Anton qui, à vrai dire, s'attendait presque à tout, sauf à ce retournement de situation. C'était comme si son coeur qui semblait s'être arrêté un peu plus tôt recommençait à battre. Alors comme ça, Sienna s'était attachée à lui et cette situation, se retrouver face à lui, la rendait mal à l'aise. L jeune homme avait presque l'impression d'avoir mal entendu. C'est vrai, comment aurait-il pu imaginer qu'une fille comme Sienna courtisée par des dizaines de garçons, aurait pu s'attacher à lui en l'espace de deux semaines seulemet. Mais, après le joie d'avoir entendu Sienna avouer qu'elle s'était attachée à lui, il redescendit sur terre. Car, en analysant la phrase de la jeune emme, elle lui avait également dit que le revoir la faisait souffir. Et ça, c'était beaucoup moins réjouissant... Le jeune homme avait été content de la revoir mais, à prsent, il doutait un peu de l'attitude à adopter. Si le voir faisait souffrir Sienna, alors il serait prêt à renoncer àa la voir, même si ça ne serait pas facile, mais, après tout, tout ce qu'il voulait, c'était qu'elle soit heureuse, et, si ça devait être sans lui, il pouvait le comprendre.

Je... J'ai du mal à réaliser... A vrai dire, j'aurai jamais cru qu'une fille comme toi puisse s'attacher à moi... Je comprend que ça ne doit pas être facile pour toi et je ne veux pas que tu souffres à cause de moi... Si je dois partir pour que tu ailles mieux, alors je le ferai...

Sienne venait de lui dire qu'elle ne voulait pas qu'il parte mais, après tout, peut être qu'elle voulait le contraire et qu'elle n'avait tout simplement pas osé lui dire, par peur qu'il le prenne mal. La jeune femme avait baissé les yeux, sans doute quelque peu gênée par le regard de Anton qui lui, la fixait toujours. Même si deux ans s'étaient écoulés, elle était toujours aussi belle et il aurait donné n'importe quoi pour revenir en arrière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-one-tree-hill.forumpro.fr
Sienna Cambell
[A]dmin || • Sourire sur Pates |
avatar

Nombre de messages : 4659
Age : 26
Avatar : Sophia Bush
Date d'inscription : 31/01/2008

Feuille de personnage
And your heart ?: Un coeur qui preferait ne pas exister ...
Relationships:
Popularité:
89/100  (89/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Mer 19 Mar - 1:03

Lors de ces deux semaines, il fallut du temps à Sienna pour comprendre qu'elle s'était attaché à lui, comme une sorte de passion qui s'arrete du jours au lendemain. Elle avait mal à cet instant précis, son coeur se serait contre sa poitrine, comme ci tout le sentiments qu'elle resentait ces derniers jours ne suffisait pas à la boulverser. Non, il devait apparaitre, lui laisser un doute au fond d'elle, un doute encore plus profond. Mais la, à cet instant précis, quelque chose lui traversait l'esprit, ce n'était plus le fait que tout ça s'était réelement passé avec lui, ce n'était plus le fait qu'il était a à Londres avec elle, ce n'était plus les sentiments qu'elle resentait maintenant, non, c'était plus le futur, après avoir penser au passé, à penser au présent, maintenant elle pensait à l'avenir, entre son coeur de pierre qui devenait plus mou au fil des jours, cet fois si il s'était totalement rapplatit, en quelque jours tout se transforme, la matière peut evoluer, comme un caractère, comme une facon de penser, comme une facon d'être, comme Sienna. Mais si tout se boulversait en elle, allait-elle s'attacher pour tout changer, elle qui s'était jurer de pas s'attacher avant de trouver le bon, mais qui sait, peut etre que le bon était non loin d'elle, en face d'elle, dans un gymnase ou quelque part dans cet grande ville, cet pensée efleurait l'esprit de Sienna. Tout change, il suffit du declic, de cet chose qui boulverse tout, elle était peut etre arrivé sans que Sienna s'en rende compte, mais la, ca lui apparaissait enfin. Et donc pensons au futur, à ce qu'il allait arriver, que va devenir cet relation avec Anton, que va t-elle dire dans quelque seconde que va t-elle lui repondre au faite qu'il a du mal à croire que Sienna aie put s'attacher à lui, alors qu'elle même a du mal à y croire, au fond ce n'est pas qu'elle s'y est attaché, mais ces deux semaines était si particuliere et lui si particulier et ça Sienna ne peut le nier. Mais pourquoi faisait-il comme ci il faisait souffrir Sienna, elle n'avait pas besoin t'entendre ça, il était juste la, il réapparaisait face à elle en cet si bel journée qui avait commencer, il pouvait comprendre qu'elle avait du mal à réaliser. Qu'un pincement venait s'installer au creux de son coeur, elle ne voulait pas qu'il se sentent coupable, après tout il n'y pouvait rien, ce n'était pas de sa faute si il s'était rencontré il y a peine deux ans, c'était seulement le fruit du destin. Sienna devait se resoudre à repondre, elle devait trouver les mots pour éxpliquer ce qu'elle resentait, ne pas lui fair comprendre encore autre chose comme elle savait si bien le faire. Et puis elle se lanca, leva à nouveu les yeux vers lui, se pinca les lèvres avant de prononcer le tout premier mots. Arrete de te croire la cause, arrete de te sous estimer aussi. Ces deux semaines était magique et c'est surement grace à toi. Au fond je ne regrette pas même si j'aurais preferer ne jamais te revoir, regarde la situation présente, je suis mal à l'aise, tu l'es aussi. Je n'ai jamais eu envie que sa arrive, mais maintenant il faut qu'on fasse avec, maintenant que tu réaparrait, je n'ai pas envie de nier que tu es la devant moi, avec moi dans cet ville, meme si tu es la au très mauvais moment. Sienna changeait d'attitude, tout à coup, le futur l'avait frapper, l'optimisme s'emparait quelque peu d'elle, elle lui fit un leger sourire à la fin de sa phrase peut etre un peu pour le rassurer. Et puis, elle eu une pulsion, elle prit sa main droite et l'enferma dans la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://london-for-six.forum-actif.net/index.htm
Anton River

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 29
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
And your heart ?:
Relationships:
Popularité:
43/100  (43/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Ven 21 Mar - 23:26

Anton se sentait perdu, désemparé. Et pourtant, le jeune homme n'était pas du genre à se laisser surprendre par les évèenements. C'est vrai, au fil des ans, il avait toujours apprécié le fait de vivre au jour le jour, allant ainsi de surprises en surprises mais là, se retrouver face à Sienna, c'était différent. comme si tout était remis en question. Pourtant, il n'avait rien à attendre d'elle, ce n'était pas comme si elle lui avait promis quelque chose. Non, eux deux, ça avait juste été une histoire de deux semaines qui n'était pas sensée aller plus loin que ce qu'ils avaient vécu tellement leurs univers étaient différents l'un de l'autre. C'est vrai: Sienna était une fille classe, belle, intelligente, sûre d'elle. Anton lui était juste un garçon qui traînait de ville en ville dans le but de pouvoir faire de sa passion son métier... En fait, beaucoup trop de choses les séparaient. D'ailleurs, maintenant qu'ils étaient là, face à face, il se demandait comment ils avaient pu vivre autant de trucs ensemble... Anton se passa à nouveau une main dans les cheveux. Il se sentait un peu nul de ne rien trouver à dire, de ne pas savoir quelle attitude adopter face à la jeune femme. Mais, parfois, comme on le répète bien souvent, le silence est d'or...

Sienna reprit la parole. Au départ, ses paroles transportèrent Anton deux ans en arrière, alors que la jeune femme était en vacances dans son pays et qu'ils s'étaient croisés, que tout allait bien... Il ressentait une drôle de sensation en l'entendant dire qu'elle avait passé deux semaines magiques et qu'il ne devait pas se sous-estimer. Non pas que ce soit son genre mais, face à une fille comme Sienna, tout était tellement différent... Mais la suite de ce que la jeune femme dit lui plut un peu moins. C'était comme s'il était en train de rêver et qu'il était brutalement ramené à la réalité. Oui, il avait bien entendu: elle venait de dire qu'elle aurait préféré ne jamais le revoir. En même temps, il la comprenait. Pour elle, il appartenait sans doute au passé maintenant mais pour lui, c'était quelque peu différent. Mais, pour ne pas rendre la situation encore plus compliquée, il ne voulait pas lui dire... Quoi que...

Ouais, je vois... Je sais que tout ce qu'on a pu vivre ensemble ça fait partie du passé maintenant, et ce ne serait sûrement pas une bonne idée de revenir là-dessus, mais je veux quand même que tu saches que ça me fait tout de même plaisir de te revoir...

Voilà, c'était dit. Même s'il n'avait pas été entièrement honnête dans la réponse qu'il venait de lui fournir. Bon, il était content de la revoie, ça c'était certain, même si ça occasionnait une certaine gêne entre eux... Mais quand il avait dit que ça ne serait sans doute pas une bonne idée de revenir sur le passé, sur ce qu'ils avaient vécu ensemble, là, il n'était pas vraiment certain de penser ce qu'il disait. C'était un peu comme si le sens des mots qu'il avait joint à la suite les uns des autres lui échappait. Un peu comme la situation en ce moment même d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-one-tree-hill.forumpro.fr
Sienna Cambell
[A]dmin || • Sourire sur Pates |
avatar

Nombre de messages : 4659
Age : 26
Avatar : Sophia Bush
Date d'inscription : 31/01/2008

Feuille de personnage
And your heart ?: Un coeur qui preferait ne pas exister ...
Relationships:
Popularité:
89/100  (89/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Mar 25 Mar - 17:40

[ Je suis vraiment vraiment vraiment désolé d'avoir prit autant de temps Anton =S J'étais super occupé en ce moment =S Entre la préparation de mon voyage, mon voyage et puis mon retour, et le fait qu'on a eu beaucoup de nouveaux membre de week end, ça a été chaud chaud xD Mais maintenant je m'y remet =) Et je te promet de te repondre aussi vite qu'avant En plus John est la Mouhahhaha xD Ca va être plus drôle par la suite ^^ ]

Alors que Sienna arrêtait d’un coup de penser à ce qui s’était passer, de tout manière elle ne pouvait rien y changer, elle ne pouvait pas remonter le temps et puis au fond, elle ne regrettait pas ces deux semaines, elle les avait apprécié, d’ailleurs elle ne manqua pas de le dire à Anton, ce n’était qu’une vérité et ça pouvait peut être le rassurer. Et elle ne regrettait pas non plus de ne pas lui avoir donner de nouvelles, au fond, ça aurait servit à quoi ?! Elle n’aurait jamais cru le revoir, mais une fois devant lui, tout change, tout est différent, jamais une seule fois, elle s’était revue lui parler, elle n’avait jamais prévu de retourner en vacances au Philippines, donc elle n’avait jamais prévu de le recroiser, mais le hasard jouait mal les choses, et avait décidé de se mettre entre ses pieds, de la faire chavirer. Mais de toute manière, qu’est ce que Sienna irait faire avec quelque Anton ?! Ils étaient si différents, d’un tout autre monde. Sienna était une jeune femme qui rêvait d’un avenir qui brillait de mille feux, elle avait toujours adoré sortir, faire la fête, et le plus important devenir célèbre. Sa vie n’était que du vent rempli d’argent, de beauté et de popularité. Alors que lui, c’était tout le contraire, il vivait pour sa passion ne pensant qu’à la réaliser, et en venant ici il allait sûrement y arriver, il avait bien assez de talent pour ça. Mais Sienna en face de lui, se demandait comment ils avaient pu vivre quelque chose ensemble, rien qu’à le regarder, son jeans troué, mais il avait tout son charme, c’était peut être ça qu’il l’avait attiré, mais il était si différent. Et de toute façon, elle était sûre qu’il devait penser pareil. Généralement les gens étaient intimidés par Sienna, par sa confiance en elle, par tout ce qui émane d’elle, de sa façon de se porter, sa façon de parler, on comprenait de suite d’où elle venait, qui elle était. Une barrière les séparait sûrement, mais cela n’empêchait rien pour Sienna, elle avait à présente envie de lui sourire, comme ci plus rien n’avait existé. Au fond, elle l’avait apprécié beaucoup lors de ces deux semaines, pourquoi tout serait différent à cet instant. Même si Sienna ne comptait pas revivre quelque chose avec lui, sauf si elle n’arriverait à se contrôler, mais la pauvre demoiselle avait déjà une autre personne en tête. Il revenait donc poser un poids sur son coeur, un poids qui était peut être près à y entrer, bizarre, d’habitude cet endroit était clos de tout coté, impossible de franchir ce mur de pierre, ce cœur de pierre. Mais la il était atteint, comme si le ciment se laissait fondre petit à petit laissant rebattre ce cœur au fur et à mesure de jours. Mais en plus de ça, au fil de ses paroles, elle voyait Anton se désintégrer devant elle, il était toujours nerveux, repassant sa main dans ses cheveux, ce qui donnait envie à Sienna de reprendre son tic nerveux, frotter ses doigts les un contre les autres, cela l’avait déjà amener à saigner, à ce point la ? Oui, la nervosité peut parfois vous faire des chose d’on vous ne vous rendez même pas compte. Elle frottait donc ses doigts, voyant Anton se perdre dans ses pensées, se perdre sûrement dans ses milles et une question. Et il se mit à parler lui disant que tout faisait partie du passé, Sienna avait peut être un sixième sens pour ça, mais il ne semblait peut convaincu de ces paroles, au fond Sienna se disait ça, mais elle avait aussi du mal à y croire, elle avait refoulé tout ça pendant si longtemps sans aucun problème, mais si il était la, elle le croiserait sûrement chaque jours, comment s’ignorer, comment tout ré oublier alors que tout venait à nouveau vous sautez à la gorge. Elle voulait lui dire la vérité, mais à cet instant elle la cherchait, elle la chercha longtemps, restant silencieuse, puis elle se décida à dire quelque chose, quitte à ce que soit n’importe quoi elle s’en fichait tant qu’elle pouvait lui répondre. Ecoute Anton, je ne sais plus vraiment quoi en penser, je n’ai pas envie de revenir sur le passé. Ce qui est passé fait partie du passé, c’est bien vrai. Mais après tout on ne peut pas se nier, et rien que le fait de se recroiser ça fait remonter des souvenirs, avoue le. Chaque jours ici, chaque jours ou on aura peut être l’occasion de se voir, ils font devenir quoi ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://london-for-six.forum-actif.net/index.htm
Anton River

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 29
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
And your heart ?:
Relationships:
Popularité:
43/100  (43/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Mar 25 Mar - 23:05

[t'inquiète c'est pas grave je t'en veux pas du tout, je comprend tout à fait^^ et en tout cas, merci pour le partenariat et contente de te revoir! ]

Anton prit une inspiration mais resta silencieux. C'est vrai, à quoi ça servait de se mettre dans des états pareils alors que ça n'avait pas lieu d'être? C'est vrai, tout cela appartenait maintenant au passé et il ne servait à rien de se laisser submerger par des questions qui n'obtiendraient sans doute jamais de réponses. Et puis, ça faisait partie du passé et ça n'était pas toujours très bon de revivre constamment ses souvenirs au lieu de se tourner vers le futur. Le jeune homme essayait de s'en convaincre, bien que ça ne soit pas aussi évident qu'on aurait pu le penser. C'est vrai; au fond, il devait bien se l'avouer, il avait toujours gardé l'espoir de pouvoir un jour revoir Sienna. Mais, maintenant que ça arrivait, rien ne se passait omme il avait pu se l'imaginer de nombreuses fois. Et puis, il faut bien le dire, quand on attend quelque chose depuis un long moment, on est toujours un peu déçu quand ça arrive car on s'attendait à mieux.
Le jeune homme enfonça les mains dans les poches de son jean. Au moins, de cette manière, il ne se les passerait plus dans les cheveux, geste qui trahissait son état de stress et que Sienna avait du remarquer depuis le début de ce qu'on pouvait appeler une conversation... La jeune femme non plus ne semblait pas très à l'aise. Elle resta un moment silencieuse. Anton savait qu'il ne l'aidait guère en ne sortant que des phrases qui ne faisaient que rendre la situation de plus en plus délicate mais il n'y pouvait rien, il ne trouvait pas mieux. Finalement, elle reprit la parole. Anton l'écouta patiemment. De toute manière, il ne pourrait pas se trouver plus gêné qu'il avait pu l'être quelques instants auparavant, à tel point qu'il aurait voulu disparaître sous terre. Elle lui dit qu'ils ne pouvaient pas revenir sur le passé, mais qu'ils ne pouvaient pas non plus nier ce qui s'était passé entre eux et, oncernant la deuxième partie, Anton était tout à fait d'accord avec elle. Puis elle ajouta qu'ils allaient sans doute être amené à se voir souvent, peut-être même chaque jour et là, elle voulait savoir ce qu'allaient devenir ces souvenirs. Pour dire vrai, Anton n'en savait rien. Pas plus qu'elle. Il aurait voulu ne jamais avoir quitté son pays natal, ne jamais avoir mis les pieds à Londres mais, à présent, il était trop tard... Il mit un moment avant de répondre, ne sachant pas quoi dire, une nouvelle fois... puis il se reprit et répondit à Sienna sans trop savoir si sa réponse la satisfairait.

Je sais pas... J'en sais rien... A vrai dire, les fois où j'avais imaginé te retrouver, je ne les voyais pas comme ça... Je pensais pas que ce serait aussi compliqué. Pour tout dire, je suis aussi embarassé que toi et je sais pas quoi faire, je veux pas être un poids pour toi et je veux pas qu'on ait à s'éviter...

Son regard plongé dans celui de la jeune femme, à ce moment précis, Anton n'avait qu'une seule envie: retrouver le goût des lèvres de cette dernière. Mais, suite à leur conversation, il savait à présent que ce n'était pas un souhait partagé par Sienna et il pouvait très bien le comprendre. L'accepter était plus difficile. Mais, après tout, peut-être se laissait-il aveugler par ses passions, submerger par ses souvenirs. C'est vrai, ces retrouvailles étaient vraiment inattendues et c'était sans doute pour cela que ses pensées devenaient incohérentes. Lorsqu'il aurait pris un peu de recul, tout serait sans doute plus clair... Finalement, il laissa apparaître un petit sourire sr son visage sans quitter Sienna du regard et il serra un peu plus la main de la jeune femme qu'il tenait toujours dans la sienne.

Amis?

C'était la seule solution qu'Anton avait trouvé. Il pensait, en disant cela, que ces simples mots pourraient suffire à dissiper la gêne qui s'était installée entre eux depuis le début de leurs retrouvailles. Mais, au fond, ce n'était pas ce qu'il voulait. D'ailleurs, ces mots avaient à peine franchis ses lèvres qu'il les regrettait déjà amèrement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-one-tree-hill.forumpro.fr
Sienna Cambell
[A]dmin || • Sourire sur Pates |
avatar

Nombre de messages : 4659
Age : 26
Avatar : Sophia Bush
Date d'inscription : 31/01/2008

Feuille de personnage
And your heart ?: Un coeur qui preferait ne pas exister ...
Relationships:
Popularité:
89/100  (89/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Mer 26 Mar - 1:13

Au début Sienna était emplie d'un mal-être en voyant Anton, elle était stressé, mal à l'aise, mais plus le temps passait, et plus cet confiance en elle qui avait si vite disparu, revenait doucement, légèrement, reprenant le dessus sur la situation, elle arrêtait de penser au passé, de se rappeler tout ces souvenirs qu'il l'avait submergé d'une si grande émotion, elle ne pensait pas à l'instant présent, car à cet instant, elle aurait penser à ses pensées, à la situation, à cet façon qu'elle avait d'être mal à l'aise, et qu'il avait aussi. Non elle devait penser à l'avenir, il s'était passé quelque chose entre eux deux, et ça Sienna ne l'effacerait jamais de sa mémoire, pour rien au monde elle n'oublierait leur petite épopée passionnée, mais elle devait penser à eux ici à Londres, ils allaient sûrement se croiser, devaient ils s'éviter, reprendre leur histoire où elle en était, rester amis ?! C'était peut être la meilleure solution même si Sienna ne savait pas trop quoi en penser, est ce que c'était possible d'être amie avec Anton, elle en doutait quelque peu, mais autant essayer, qui ne tente rien, n’a rien. Mais ici, elle ne savait pas, mais elle ne voulait pas l’éviter, il était bien trop lui pour ça. Si elle avait passé ces deux semaines avec lui, c’est bien qu’il y avait une raison, c’était parce qu’il était lui, et elle le retrouvait aujourd’hui, devait elle nier une personne aussi particulière que lui.

La situation revenait un peu plus à la normal, l’ambiance se relaxait, ou du moins, c’est comme ça que Sienna sentait les choses, elle avait du mal à croire qu’elle s’était retrouver dans les bras d’Anton, a déverser des larmes, mais ça lui semblait déjà tellement loin, elle avait sûrement était submergé par l’émotion, par les retrouvailles, par cet perte de tout moyen, elle n’en sait rien, ça tombe c’était un tout, chaque élément avait sa place dans la situation qu’il avait vécu. Au fond, leur conversation, si l’on pouvait appeler sa comme ça, s’était déjà éterniser, par tout ces silences, ces moments d’émotion, et puis ce mal-être qui les avait encombré tout deux. Mais Anton, Sienna devait l’avouer, avait un peu compliquer les choses, en sortant des phrases parfois, farfelues, perturbantes, laissant Sienna encore plus perdue, mais Sienna reprenait doucement la situation en main. Anton arrêtait de se gratter la tête, il arrêtait d’avoir cet air nerveux, cet air qui faisait comprendre que tant de question lui traversait l’esprit. Sienna n’était plus seule à ne plus se torturer l’esprit. Ils étaient la et ils devaient faire comme ils pouvaient. Enfin après que Sienna aie parler, ou du moins essayer, cherchant quelque chose à dire, sans trop dire n’importe quoi, ce qui au fond avait ressembler à un véritable n’importe quoi, ce qui lui ressemblait si peu. Enfin soit, Anton mit ses mains dans ses poches, cette fois si il ne se grattait plus la tête à la recherche d’une réponse, il parla plus simplement. Lui disant qu’il n’imaginait pas leur retrouvailles comme ça, à vrai dire Sienna non plus, mais au fond elle ne les avait jamais imaginer, s’imaginant ne jamais le revoir, mais elle s’étai trompée, trompée en beauté comme elle pouvait l’apercevoir. Il fallait qu’elle réponde, mais cet fois si, elle était vraiment perplexe, elle ne voulait pas le vexer, elle ne voulait pas être trop douce, elle voulait être franche, sincère, mais elle voulait peut être avant tout, trouver à quoi elle devait penser en entendant ces mots, et ça elle ne le savait pas vraiment. Mais au moment ou elle allait commencer à barbouiller quelques mots sûrement insignifiants, il lui lança un ‘ ami ? ’. Anton était replongé dans le regard de Sienna, ce qui la perdait sûrement encore plus, elle prit donc quelque instant pour répondre, un silence c’était réellement installé, peut être pas aussi fort que tout à l’heure, tout à l’heure ils étaient remplis d’émotion ces silences, à présent, il était dur à décrire, peut être envieux. Mais elle devait répondre, alors que ce regard passait entre eux deux, elle ferma les yeux et trois mots sortir de sa bouche, plus sincère que direct. Ils sont venus d’eux même. On va essayer..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://london-for-six.forum-actif.net/index.htm
Anton River

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 29
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
And your heart ?:
Relationships:
Popularité:
43/100  (43/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Jeu 27 Mar - 23:02

Tout en attendant une réponse de la part de Sienna, Anton essayait de s'imaginer à quoi pourrait bien ressembler sa vie s'il n'avait jamais croisé le chemin de la jeune femme. En fait, c'était presque inconcevable. sans doute autant que le fait de faire comme s'ils étaient amis... C'est vrai, la plupart des gens veulent croire que le fait de devenir ami avec son ex est possible, pourtant, c'est quelque chose de bien trop compliqué pour que ça puisse fonctionner. Un peu comme les amitiés fille-garçon auxquelles beaucoup essaient de croire. Du moins, voilà quel était le point de vue du jeune homme. A présent, il était beaucoup moins stressé, beaucoup moins embarrassé. En fait, il était un peu perdu dans ses réflexions. Il faut dire aussi qu'il avait toujours eu le chic pour se tordre l'esprit et réussir à s'emmêler les pinceaux à tel point qu'au final, les pensées qui lui traversaient l'esprit n'avaient finalement plus aucun sens pour lui...
Mais la réponse de Sienna le tira de ses rêveries. Sur le coup, il ne savait pas trop quoi en penser. C'est vrai: elle n'avait pas refusé, ce qui signifiait sans doute qu'elle ne voulait pas le rayer complètement de sa vie mais ça, elle le lui avait déjà dit un peu plus tôt. D'un autre côté, elle n'avait pas totalement accepté. Puisque par "on va essyer", Anton comprenait que ça n'allait pas être évident pour elle. Maintenant restait à savoir pourquoi. Deux solutions s'offraient alors au jeune homme: soit il serait difficile pour la jeune femme de le croiser tous les jours et, dans ce cas, il comprenait tout à fait car il ressentait sans doute la même gêne face à elle qu'elle le ressentait face à lui. Soit elle éprouvait encore quelque chose pour lui et se voyait donc, de ce fait, assez mal devenir amie avec lui... Anton essaya de chasser ces idées. C'est vrai: meiux valait qu'il ne se fasse pas de fausses idées, de cette manière, il ne serait pas trop déçu lorsque les réactions de Sienna ne correspondrait pas à ses attentes.
Le jeune homme était donc là, silencieux, ne sachant pas quoi ajouter de plus. Il avait peur, en prenant la parole, de mettre à nouveau la jeune femme mal à l'aise mais, en même temps, il mourrait d'envie de savoir ce qu'elle devenait, comment se passait sa nouvelle vie... Peut-être valait-il mieux se taire mais Anton ne voulait pas passer pour un idiot et laisser Sienna s'éloigner, au risque peut-être, de ne jamais la revoir... Il opta donc pour la seconde solution et se lança, il verrait bien ensuite comment ça se passerait...

Sinon, qu'est-ce que tu deviens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-one-tree-hill.forumpro.fr
Sienna Cambell
[A]dmin || • Sourire sur Pates |
avatar

Nombre de messages : 4659
Age : 26
Avatar : Sophia Bush
Date d'inscription : 31/01/2008

Feuille de personnage
And your heart ?: Un coeur qui preferait ne pas exister ...
Relationships:
Popularité:
89/100  (89/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Lun 31 Mar - 2:22

[ Je suis toujours pitoyable, mais j'ai encore prit mon temps xD Non mais ce coup si, j'ai eu la grosse coupure d'inspiration =/ Enfin j'espere qu'en écrivant ce message elle va me revenir, je ferai bien à la fin xD ]

Alors que la situation presente se calmait doucement, comme si l'emotion de leur retrouvaille s'estompait delicatement, Sienna se sentait à present plus sereine, comme si tout ce qui s'était passé n'avait jamais eu lieu, elle se demandait meme comment elle avait pu reagir ainsi, surement sous le coup du choc, le revoir si soudainement, ce ne laissait pas indifferent. Elle pouvait donc se laisser aller à ses pensées un peu plus serieusement ou dirait-on en étant réaliste. Ils devaient etre amis, ils n'allaient pas se nier comme si ils ne s'étaient jamais connu, mais ils ne pouvaient pas oublier le passé, comment être ami avec Lui, et lui devait se dire avec Elle, c'était une bonne question, La bonne question en cet situation, et à present c'était la seul qui preocuppait Sienna, surtout que celle ci n'était pas seule, elle était si loin de l'être au fond, un homme hantait ses pensées, chose inhabituel chez Sienna, et en plus de ca, il y avait ce colocataire qui ne la laissait pas indifferente, mais elle ferait mieux de l'oublier celui la, meme si le frequenter tout les jours vu qu'ils vivent ensemble, ca ne serait pas facile de l'oublier dans ce cas la. Mais en plus de ca, lui, Anton, venait se rajouter à cet liste deja impressionnante. Et lorsqu'il dit d'un air peu convaincu qu'ils seraient amis à present, Sienna ne put s'empecher de laisser un "on va essayer" vollé doucement dans l'air, mais s'applatissant si vite au soleil tellement le poid des mots était important, une tel sensation portait ces trois mots, ils les portaient si fort que ca n'aurait pu que laisser un doute chez Anton, Sienna ne savait pas vraiment ce qui devait passé dans la tete d'Anton à cet instant, elle ne savait pas si il avait prit ces quelques mots dans le bon sens, ou si il les avait comprit autrement, mais c'était peut etre aussi bien, ou peut etre pas. Au fond, Sienna aurait tant de mal à etre amie avec lui sans qu'il se passe quelque chose entre les deux jeunes gens, c'était peut etre aussi bien qu'il pense qu'il ne puisse pas être ami car se serait surement trop dure. Mais en meme temps, cet idée deroutait Sienna, elle avait réelement envie de frequenter le jeune homme, elle se rappellait de sa compagnie si agreable lors de ces deux semaines, elle avait une envie, c'était retroué cet compagnie si geniale, elle appreciait beaucoup le jeune homme pour ce qu'il était, son caractère, sa conversation, sa facon de penser, ou du moins, le peu qu'elle en connaissait, meme si tout les opposait, on pouvait tout de suite comprendre qu'il était l'opposé l'un de l'autre, mais comme on dit toujours, les contraire s'attire, et ca avait surement été le cas lors de cet rencontre, et ca allait peut etre etre encore le cas aujourd'hui, meme si ca, Sienna ne le voulait pas vraiment, ou peut etre, elle ne savait pas. Enfin soite, ne nous torturons pas l'esprit à propos justement de l'esprit tordu de la jeune femme, car ce qui est evident, c'est qu'il est loin d'être simple, ou justement bien trop compliqué pour qu'on puisse y deceler la moindre petite chose logique chez elle, et si cela arrivait, elle changeait d'idée aussi vite, comme ci elle ne voulait avoir aucune pensée raissonnable une fois dans sa vie. Mais revenons à nos moutons, à Anton et Elle dans ce couloir, au milieu de ce gigantesque couloir alors que Sienna aurait du être en cours depuis près d'une bonne vingtaine de minute, le temps avait passé à une vitesse folle, si vite qu'elle ne l'avait meme pas vu filler, mais au fond elle s'en foutait quelque peu de ce cours privé qui plus est, les retrouvailles avec Anton était tellement plus importantes, mais lorsque prononcit ces trois petits mots, il ne repondit rien, il avait l'air perdu dans ses pensées, dans ses reflexions, c'est vrai que la phrase de Sienna pouvait laisser perplexe et ca Sienna pouvait l'accepter, mais un silence c'était à nouveau installé entre eux, comme si tout les silences qu'il y avait deja eu n'avait pas suffit, mais ce silece laissait place à une tout autre discution que Anton commenca à lancé, quelque chose qui n'avait plus rien avoir avec la conversation, mais surement que Anton était mal à l'aise face à ce que Sienna avait pu lui dire, peut etre qu'il voulait eviter une reponse, il voulait surement eviter la conversation. Et demander ce qu'elle devenait n'était pas grand chose d'intelligent, en deux ans, il se passait tellement de chose que Sienna ne savait meme pas quoi repondre, peut etre justemet ne pas repondre à la question en elle meme. Mais elle se lanca. Ce que je deviens ? L'art de changer de conversation, je dois dire. Enfin ce n'est pas grave, je prefere tout autant au fond, tout comme toi à ce que je vois. En tout cas, après deux ans, il s'est passé tellement de chose, alors euh .. je suis toujours la meme, Sienna Cambell, une jeune femme comme tu l'avais rencontré le premier jours, malheureusement ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://london-for-six.forum-actif.net/index.htm
Anton River

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 29
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
And your heart ?:
Relationships:
Popularité:
43/100  (43/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Ven 4 Avr - 22:52

Anton laissait ses pensées vagabonder. Enfin, c'était un bien grand mot car, en ce moment même, c'était le fouillis dans le cerveau du jeune homme qui ne savait plus où donner de la tête tellement les flots de pensées se bousculaient. Devenir ami avec une fille comme Sienna? mais qu'est-ce qui lui était passé par la tête? Franchement, parfois, c'était à se demander s'il n'était pas fou... D'ailleurs, comme pour le punir d'avoir proposé un truc aussi idiot, les images des souvenirs datant de deux ans auparavant s'accumulaient également dans son esprit, se mêlant aux autres questions qui tourbillonnaient, déjà tellement nombreuses. Mais maintenant il était trop tard. Il n'était plus possible pour le jeune homme de faire marche arrière et, pourtant, à cet instant, sa seule envie aurait été d'embrasser Sienna. De retrouver le contact de ses lèvres douces et chaudes... Mais il devait chasser ces pensées de son esprit. Non pas parce qu'il n'avait pas envie que ça arrive, au contraire, mais arce qu'à partir de maintenant, ils étaient sensés se conduire comme des amis, bien que ça ne serait sans doute pas quelques chose de très évident, étant donné ce qu'ils avaient vécu deux ans auparavant. Le genre de truc qu'on oublie jamais en somme...Mais, d'un autre côté, la phrase "on peut essayer" de Sienna trottait toujous dans sa tête, laissant ainsi entrevoir une possibilité, très mince certes mais existante, d'un éventuel retour en arrière...

Mais, finalement, la jeune femme répondit à la question d'Anton, ce qui obligea le jeune homme à revenir à la réalité et à se concentrer sur le moment présent. Il approuva d'un léger signe de tête lorsque la jeune femme évoqua son art de changer de conversation. Et oui, Anton avait toujours été assez fort à ce petit jeu. D'ailleurs, ça l'avait sorti de l'embarras de nombreuses fois et, visiblement, c'était encore le cas aujourd'hui. Sienna fit assez bref comme réponse, et plutôt pessimiste. Comme si elle laissait entendre qu'elle regrettait d'être la fille qu'il avait connu deux ans auparavant et qu'elle était toujours. Le jeune homme allait réagir au quat de tour. Lui ne pensait pas comme elle. Il la trouvait tout simplement géniale, encore à cet instant. Mais il se reprit: il ne devait pas se laisser submerger par ce qu'il ressentait encore pour elle mais se comporter en ami. Il posa une main, doucement, sur l'épaule de Sienna et plongea à nouveau son regard dans celui de la jeune femme pour s'adresser à elle avec un air sérieux, de manière à lui faire comprendre qu'il croyait vraiment à ce qu'il lui disait.

Malheureusement? Sienna, il y a deux ans, tu étais une fille superbe... Tu l'es toujours aujourd'hui... D'ailleurs, tu as pas mal changé, enbien, évidemment... Mais sache que je n'ai jamais regretté de t'avoir connu et, qu'encore aujourd'hui, je ne t'ai pas trouvé de défaut... Enfin peut-être ta franchise parfois...

Anton adressa un petit sourire à Sienna. Il ne considérait pas la franchise de la jeune femme comme un défaut mais il voulait juste la taquiner. De toute façon, si c'était un défaut, alors ils l'avaient en commun. Et puis, ce qu'il avait dit, il le pensait réellement: jamais il n'avait regretté même une seule seconde d'avoir fait la connaissance de Sienne. D'ailleurs, contrairement à ce qu'elle pensait, elle n'était plus la même puisque, visiblement, elle prenait conscience de sa façon d'être , de se comporter par le passé sinon, elle n'aurait sans doute pas éclaté en sanglots dans ses bras quelques instants plus tôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-one-tree-hill.forumpro.fr
Sienna Cambell
[A]dmin || • Sourire sur Pates |
avatar

Nombre de messages : 4659
Age : 26
Avatar : Sophia Bush
Date d'inscription : 31/01/2008

Feuille de personnage
And your heart ?: Un coeur qui preferait ne pas exister ...
Relationships:
Popularité:
89/100  (89/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Sam 5 Avr - 2:32

[ Franchement, je suis impressionné =) Tes posts étaient en général très bien, mais le dernier <3 J'ai peur de te répondre maintenant, peur de faire moins bien x'D Bravo ! ]

Etre amie avec Anton ? Voila l'idée essentielle qui traversait l'esprit de Sienna et qui devait faire de même dans celui d'Anton. A vrai dire, cet pensée tournait dans tout les sens, se retournant de mille et une façon pour trouver la solution, la sortie et oui il devait bien y avoir une sortie, faire échapper cet idée de la tête de Miss Cambell, elle n'allait pas rester la, se loger confortablement et la hanter continuellement, même si à mon avis, ça allait être le programme de cet idée si peu agréable, oui car cet question était trop complexe à cet instant précis et sûrement pour le reste du temps jusqu'au moment fatidique qui ne risquait pas d'arriver bien vite. Et oui Sienna était sur qu'il tournerait sûrement bien longtemps en rond, cherchant une issue, qu'elle soit dans les bras l'un de l'autre, qu'elle soit dans l'amitié qui s'annonçait si possible, ou peut être qu'au final, ils s'éloigneraient. Aucune de ces idées ne convenait à la pauvre personne de Sienna, absolument aucune. Sienna était bien trop complexe pour se contenter de ça, il fallait l'avouer, ou un d'un remake des trois, ce n'était pas très réaliste, enfin rien ne convenait, elle tournait ses idées dans milles et un sens, à lui donner un mal de crâne épouvantable. Toutes ces idées et puis ses souvenirs qui remontaient en surface, depuis le début de leur retrouvailles, mais elle n'avait quitté un seul instant l'esprit de Sienna. Elle se revoyait avec lui aux Philippines, dans ce magnifique endroit, rigolant avec lui, une image la frappait vraiment à cet instant, une image si précise, un des derniers jours en pleine air, tout les deux marchants tranquillement dans la rue, rigolant ensemble, c'est si simple que ça ne vous donne qu'une seule envie, sourire, simplement sourire et y revenir. Souvent la simplicité crée le bonheur, et ce souvenir créait un rayon de chaleur encerclant de la coeur de la jeune femme, comme ci ces deux semaines restaient à jamais gravées, la preuve aujourd'hui elle s'en rappelait parfaitement. Pourtant elle avait oublié John les deux ans entre ces vacances et aujourd'hui précisément. Mais jamais rien n'était perdu, ces souvenirs s'étaient simplement enfuis en Sienna pour ressortir encore plus éblouissant à présent.

Revenons à la réalité, même si tout les pensées de Sienna étaient plus que réel, et oui la jeune femme ne rêvait pas, ça lui faisait de l'effet de revoir Anton, plus qu'un effet, une immense vague d'émotion, de souvenirs, de mélancolie et une si fine touche de bonheur, peut être infime par rapport aux lourdeurs qui venait se poser devant, mais la gaieté de le revoir existant, Anton pouvait-il le deviner ?! A mon avis, non. Sienna avait réagit bien trop négativement que l'on ne pouvait pas voir une seule larme de bonheur venir égayé le tout. Elle n'aurait jamais espéré le revoir, mais les souvenirs la rendaient heureuse, en clair c'était ça. Mais à l'instant, ils avaient changer entièrement de conversation, évitant le sujet Nous, pour parlons du sujet Je. Du sujet Sienna, savoir ce qu'elle était devenue après deux ans, elle n'était qu'une jeune femme qu'on surnommait souvent hors du commun, si surprenante, si passionnante, mais tout le monde a ses mauvais coté, comme le coté joueur de Sienna, ou cet façon qu'elle avait de manquer cruellement de principes moraux pour certaine chose ou encore ce coté superficielle qui cachait bien son jeux malgré tout. Après tout, elle donna une réponse des plus négative à Anton, Sienna pessimiste ? Au départ ce n'était son genre, jamais elle n'aurait dit du mal d'elle même à quelqu'un très loin de la, ce n'était pas son genre de se rabaisser. Mais la, c'était différent, plus les mois passait, plus les épreuves s'enchaînaient plus Sienna se rendait compte d'elle même, terrible sort quand on voit la cas complexe dont elle fait preuve. Mais l'avouer, c'est une tout autre chose. Mais avec Anton, elle n'eut même pas à réfléchir à deux fois avant de lui sortir cet quelques mots, elle n'hésita pas. Pourquoi mentir, se cacher ? Surtout auprès d'Anton devrait-on dire ... Se sentait elle même avec lui ? Bizarre, mais c'était venu seul, sortant de sa bouche, de ses pensées. Mais lui ne pensait pas aussi négativement qu'elle, bien au contraire ! Il la trouvait géniale, c'était le mot qu'il avait employé, il lui dit qu'elle avait pas mal changer. Après tout ça il ne pouvait pas encore le savoir, ou très peu du moins. Peut être avait-elle simplement changer son attitude en général avec lui ? Ce n'était son genre de se laisser aller ainsi, de tomber dans ses bras et de laisser échapper son émotion par des larmes. Sienna était tout de même touché et encore plus par la suite, ca faisait toujours de l’effet de recevoir de pareil compliment de la part de quelqu’un, qui plus est de quelqu’un qu’on apprécie tout particulièrement. Il disait qu’il ne regrettait pas de l’avoir rencontré, qu’elle lui trouvait si peu de défauts, à ce sujet la, Sienna en doutait beaucoup, beaucoup trop ! Ô combien de défauts constituait la jeune femme, elle savait juste les camoufler, grande différence. Mais il rajouta un sourire à la fin de sa phrase, en supplément depuis le début de son petit discours, une main s’était posée sur son épaule. Sienna ne pouvait s’empêcher de répondre un sourire, elle n’aurait pu le cacher, il était trop fort pour résister à l’émotion de Sienna. Elle quitta un instant le regard d’Anton, baissant la tête, le temps d’avaler sa salive, trop peur de dire une bêtise, réfléchissant à ce qu’elle pourrait bien dire de parfait. Elle se contenta tout en commençant à parler de laisser sa main se poser sur la sienne, une épreuve de gymnastique vous allez me dire, étant donné que celle-ci était posé sur son épaule, pourtant ce n’était pas bien dure, il suffisait simplement de plier le bras, de venir poser ses doigts contre les siens et les serrer un peu plus fort à chaque fin de phrase un peu plus intense.

Je ne sais pas si tout ce que tu dis est vrai. Mais ne crois pas que je suis la personne parfaite que je laisse paraître, c’est juste une image, cette image qui est si tentante à laisser paraître, et tu peux voir qu’elle marche à merveille. Enfin soit, tu verras bien par toi-même qui je suis réellement. Enfin j’ai l’impression que cet image disparaît avec toi, aussi non je n’aurais jamais été du genre à te dire ce que je viens à l’instant de te dire, je n’aurais jamais éclater en sanglots dans tes bras. Ca ressemble si peu à la Sienna que tout le monde connaît. Elle laissa un silence, laissa glisser sa main vers le bas quitta d’un coup sec le regard d’Anton et puis la sensation de regret vint la frapper, pourquoi avait-elle dit ça ? Son image, celle qu’elle soignant tant disparaît au yeux d’Anton en pouvant entendre ça, ce n’était pas son but, ou peut etre que si, enfin elle ne savait pas mais elle laissa apparaître un petit mot : Oublie ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://london-for-six.forum-actif.net/index.htm
Anton River

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 29
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
And your heart ?:
Relationships:
Popularité:
43/100  (43/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Sam 5 Avr - 18:42

[lol les tiens sont pas mal non plus, j'essaie d'être à la hauteur mais j'avoue que c'est pas évident étant donné que mon imagination n'est pas aussi débordante que la tienne^^]

Sienna mit un moment à réagir. Sans doute pesait-elle le poids des mots que Anton venait de prononcer en guise de réponse à ce qu'elle avait affirmé un peu plus tôt, ce avec quoi le jeune homme n'était pas d'accord. Puis, finalement, il sentit la main de la jeune femme se poser doucement sur la sienne et un léger frisson passa le long de son dos, comme un léger choc électrique. Ce simple contact faisait revenir à la surface de nombreux souvenirs enfouis qu'il pensait avoir oublié. Mais tout s'offrait à lui trèsq distinctement à présent: leurs séances photos ensemble, Sienna posant pour lui, leurs sorties, leurs discussions, leur première fois... Tout un tas de petits détails qui auraient pu sembler insignifiants à n'importe qui d'autre, mais pas à Anton qui avait l'impression à présent de vivre dans le passé.
Mais, une nouvelle fois, les paroles de Sienna le ramenèrent à la réaité. La jeune femme commença par lui dire qu'elle n'était pas comme il pouvait le penser. Que sa manière de se comporter était une simple façade masquant sa véritable personnalité et qu'elle avait l'impression, depuis quelques temps, de ne plus être la même, de ne plus se comporter comme elle l'avait toujours fait. Mais peu importe. Anton s'en fichait de tout ça, il l'appréciait comme elle était et, bien qu'elle ait fini en baissant les yeux et en prononçant tout bas un dernier mot, Anton l'avait tout de même entendu et il n'était pas prêt d'oublier ça...

Tu sais quoi? Je me fiche pas mal que tu puisses avoir des défauts, personne n'est parfait. que ce que tu laisses paraître n'est qu'une façon de te protéger, ça m'est aussi égal, je t'apprécie comme tu es...

Bien que Sienna ait baissé les yeux, Anton ne la quittait pas du regard. Au lieu du mot "apprécier", le mot "aimer" aurait sans doute mieux collé avec ce qu'il pensait encore éprouver pour Sienna mais il avait réussi à ne rien laisser paraître puisque, visiblement, c'était ce que souhaitait la jeune femme. En même temps, il lui avait parlé en étant franc. Il savait qu'il avait sans doute touché une corde sensible. Lui-même se comportait parfois de manière contradictoire avec ses propres sentiments, sa façon de penser, simplement pour se protéger. Deux ans auparavant, bien que Sienna soit une fille sûre d'elle, franche et toujours souriante, Anton savait que, comme tout le monde, elle devait avoir des failles et présenter une certaine fragilité. Aujourd'hui, en lui disant que ce qu'elle laissait paraître n'était qu'une image qui avait réussi à faire correctement illusion jusqu'à aujourd'hui, il semblait au jeune homme qu'il la découvrait, comme si elle s'ouvrait à lui mais n'osait pas tout dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-one-tree-hill.forumpro.fr
Sienna Cambell
[A]dmin || • Sourire sur Pates |
avatar

Nombre de messages : 4659
Age : 26
Avatar : Sophia Bush
Date d'inscription : 31/01/2008

Feuille de personnage
And your heart ?: Un coeur qui preferait ne pas exister ...
Relationships:
Popularité:
89/100  (89/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Dim 6 Avr - 1:13

[ Les miens sont long mais le contenu est souvent repeté x'D Mais franchement ton avant dernier post (L) =) Et moi je trouve toujours quelque chose à raconter c'es perturbant xD Aufaite, j'ai des nouvelles idées pour la suite, faut qu'on en discute et qu'on voit comment on fait la chose Enfin j'ai envie de terminer celui ci, pourtant j'ai adorer faire ce sujet avec toi, mais il commence à être lassant =) Terrible envie d'avancer xD ]

Après avoir penser à être amis, un autre sujet venait s'emcombrer dans la conversation, comme ci cet histoire d'amitié liant souvenirs n'était pas assez compliqué, il fallait venir à mettre dans la conversation, le cas Sienna, un cas hors du commum, liant perfection à superficialité tout ca caché par le masque de la beauté et de la genialisité, melange des plus harmonieux, comme le fond de tein parfait qui fait disparaitre tout vos probleme de peau. Ici ce joli masque transparentt qui laissait juste un sourire, un regard, un jeu monté le tout, caché les inperfections de la jeune femme et ne montrer que ce que l'on voulait bien voir. Parfait, si parfait que tout le monde la trouvait parfaite, ce qui convenait à la perfection à Sienna, cet jeune femme au coeur de pierre, si insensible à la vrai vie, meme si tout se bousculait dans ses habitudes depuis quelques jours, comme le declic, comme si tout changeait du tout au tout d'un coup. Et la pire des choses dans tout ca, c'est qu'elle osait dire à présent qu'elle n'était pas parfaite, etonnant, surprenant. A vrai dire Sienna était du genre surprenante, epoustouflante, vous prenant la plus part du temps au depourvu. Mais ici, c'était different, elle osait dire qui elle était meme si elle ne disait pas tout, loin de la, juste la petite ouverture pour qu'il comprenne qu'elle ne s'aimait pas. Elle s'ouvrait à lui, comme elle ne l'avait jamais fait auparavent si l'on y reflechissait bien, elle se laissait aller à dire ce qu'elle pensait vraiment à cet homme qu'elle avait l'impression d'avoir toujours connu, mais pourtant ils se connaissent si peu, comme si leur relation était priviligié, peut etre pour ca que ca allait être si dure d'être amie avec lui, oui peut etre. Vous imaginez Sienna se confier à quelqu'un ? C'est presque impensable, mais pourtant ici, c'était presque ca, elle enlevait son masque devant Anton, ce garcon avait qui tout s'annoncait si compliqué, si dure à assumer, pourtant Sienna ne voulait pas d'une relation avec Anton, elle n'y avait jamais penser et de tout manière elle ne voulait pas de réelle relation tout simplement. Mais avec Anton, elle sentait les choses differement, c'est peut etre pour ca qu'elle n'aurait esperer le revoir, trop peur qu'il tourmente ses habitudes si mauvaise qu'elle avait prisse au fil des années. Qu'il vienne les chambouler avec des sentiments, meme si depuis qu'elle était à Londres, un autre arrivait deja à les chambouler. Deux hommes qui pourrait boulverser la vie de Sienna ...

Mais ici, revenons à la conversation, alors que Sienna lui devoilait ses sentiments envers elle même en le melant au tout, celui lui repondit quelque chose qui fit chaud au coeur de Sienna. Les quelques phrases qu'il prononcait mais surtout cet facon qu'il avait de les dire et d'en être sur, ne prouvait qu'une chose, qu'il tenait à Sienna, qu'il l'appreciait comme elle était, si l'on pouvait appeller ca apprecier, mais en meme temps après 2 ans separer l'un de l'autre, ils avaient vecu deux semaines que l'on aurait pu surnommer magique, oui magique. Assez magique pour que Sienna s'en rappelle comme si c'était hier. Vous pouvez avouer qu'au debut de leur retrouvailles, Sienna avait prit tout ca très mal sur le coup de l'emotion, mais au fur et à mesure qu'elle se dissipait, les souvenirs lui parraissait plus beau, meme si le fait de le revoir allait terriblement la tourmenter, elle en était plus que certaine. La preuve elle était deja terriblement tourmenté ! Et qu'il vienne lui dire qu'il s'en foutait pas mal qu'elle ne soit pas parfaite et que tout le monde était fait de defauts, laissa une legere claque dans la figure de Sienna, c'est bien entendu imagé, mais c'était ca. Au fond Sienna le savait parfaitement que la perfection n'existait et qu'il ne servait à rien d'être parfaite, mais son milieu n'avait fait que lui apprendre ca. Lorsque l'on vit dans le luxe, que la celebrité nous guette, que des parents milliardaires vous guide vers les plus prestigieux, vous ne pouvez qu'être parfait. Ce que faisait Sienna ! Mais de voir une personne normal, qui voulait simplement la voir tel qu'elle était, c'était comme un soulagement pour Sienna, une réelle bouffée d'air. Et une personne qui agit ainsi, vous ne pouvez qu'esperer une chose, être avec elle constamment. Mais malheureusement c'était Anton, alors que Sienna ne voulait pas s'attacher et que l'amitié semblait impossible. Situation tragique pour Sienna, peut etre pas pour d'autre, car cela pourrait être le moment de changer ses habitudes, tout en sachant bien que Miss Cambell avait deja un autre homme en tête, rien de très bon dans le paysage tout ca.

A l'entende de ces mots, Sienna releva le regard pour regarder à nouveau le jeune homme et entrer dans son regard si ennivrant, meme si sa main était detaché de celle d'Anton toujours posé sur son épaule, Sienna aurait pu la reprendre sans hésitation, tellement l'envie de contact se faisait sentir, mais elle prefera rester raisonnable et la garder au niveau de sa taille. Lorsqu'il eut finit ses bien belles phrases, Sienna lui sourit legerement et parla doucement : Ca me touche tout ce que tu me dis Anton ... Je sais que tout le monde est constitué de defauts, que la perfection n'existe pas. Mais si tu vivrais dans mon milieu, tu comprendrais peut etre de quoi je veux parler. Mais ca me fait du bien d'entendre qu'être moi meme peut tout autant plaire ! Meme plus j'ai l'impression. A ces quelques derniers mots, elle echappa un rire si lege qu'il ne s'entendait pas, il ne faisait que ce voir sur le visage de Sienna. Le temps passait, et au fond cet situation la genait tout autant, parler d'elle n'avait rien d'amusant pour Sienna, je peux vous l'assurer ! Alors qu'elle devait être en cours depuis une vingtaine de minutes deja. Je suis desolé Anton, franchement je n'ai pas vu le temps passé, mais je crois qu'on devrait être en cours depuis 20 minutes au moins ! Meme si j'aurais pu continuer à parler bien longtemps avec toi ... Elle s'arreta de parler un instant ayant manquer de lui avouer qu'elle avait envie de continuer à passer du temps avec, surprenait, epoustouflant de voir ca de Sienna alors qu'il y a quelque minutes elle lui disait qu'elle n'aurait jamais voulu le revoir, mais si elle s'est arreté, c'est bien parce que passer du temps avec signalait être ami, chose si difficile, elle n'avait pas envie d'Anton un soir et de le laisser le lendemain matin, elle ne voulait pas lui faire ca. Mais elle devait tout de meme lui dire quelque chose d'autre. Il faudrat qu'on se revoit un jour malgré tout, une seance photo peut etre ? Un manque de sublime photo faite pas toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://london-for-six.forum-actif.net/index.htm
Anton River

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 29
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
And your heart ?:
Relationships:
Popularité:
43/100  (43/100)

MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   Dim 6 Avr - 21:57

[moi je les trouve pas répétitifs, ils sont bien complets quoi pour le sujet, c'est vrai que là ça commence à devenir de plus en plus difficile pour trouver de l'inspi et vu que tu as de nouvelles idées, autant en commencer un nouveau^^...]

anton avait à présent complètement perdu la notion du temps. Un peu comme quand il vous arrive de vivre un truc et que vous vous demandez constamment si c'est votre imagination qui vous joue des tours ou si vous êtes bel et bien éveillé. En effet, le jeune homme était sans doute encore sous le choc causé par ses retrouvailles avec Sienna. C'est vrai, il ne se serait jamais attendu à la revoir ici. Et puis, quand vous ne vous attendez pas à revoir une personne, vous ne savez pas comment réagir. Heureusement, cette étape était maintenant dépassé mais Anton devait désormais garder ses sentiments pour lui. En faire part à sienna maintenant serait sans doute une grossière erreur. D'autant plus qu'il ne lui avait posé aucune question d'ordre personnel mais, s'il l'avait fait, elle lui aurait sans aucun doute répondu qu'elle avait quelqu'un. Une fille comme elle célibataire, c'était presque impossible et, avec la chance qu'avait le jeune homme, ça ne louperait pas...

Enfin bref. Elle reprit une nouvelle fois la parole pour lui répondre. Apparemment, ce qu'il lui avait dit un peu plus tôt l'avait touché. Tant mieux puisque c'était le but du jeune homme. Il avait été sincère et était content que Sienna l'ait bien pris. Car, face à des compliments, certaines personnes peuvent mal réagir alors que ça part d'une bonne intention... Elle ajouta qu'elle savait que la perfection n'existait pas mais que, s'il avait vécu dans le milieu dans lequl elle vivait, il pourrait comprendre. A vrai dire, le jeune homme ne savait pas très bien comment il était sensé prendre cela. N'était-il pas assez bien pour elle ou bien avait-il la chance de ne pas être issu d'un milieu où les gens n'ont plus la même notion des choses que la grande majorité de la population? Anton préféra ne pas relever même si, face à cette remarque, il restait perplexe et quelque peu blessé. Sienna venait de lui faire entendre qu'ils n'étaient décidément pas issus du même monde...

Quelques instants plus tard, Sienna s'excusa avant d'annoncer à Anton qu'elle devait y aller car cela faisait maintenant vingt bonnes minutes qu'ils auraient dû être en cours. Le jeune homme jeta un rapide coup d'oeil à sa montre. Il n'avait pas vu le temps passer. Enfin, les dernières minutes qu'il avait passé en compagnie de Sienna car les premières avaient étaient particulièrement longues et éprouvantes à cause du caractère inattendu de leur retrouvailles. Le jeune homme acquiesça d'un petit signe de tête. De toute façon, il ne pouvait pas la retenir. Même si, à présent, il n'avait plus vraiment envie d'alle ren cours. C'est vrai, après de pareilles retrouvailles, il n'aurait sans doute plus l'esprit reposé pour étudier puisque des tas de questions se bousculaient dans sa tête. La jeune femme enchaîna en lui disant qu'il faudrait qu'ils se revoient un jour. Là, Anton ne savait pas non plus comment le prendre. C'est vrai, elle ne lui donnait rien: pas de jour, d'heure, de date, de lieu... En clair, s'ils étaient amenés à se recroiser, ce serait sans doute par hasard, comme ça avait été le cas ce matin-même... Mais elle ajouta également qu'ils pourraient refaire une séance car, selon ses propres termes, il lui manquait de sublimes photos faites par lui... Anton approuva une nouvelle fois d'un léger signe de tête avant de répondre sans grande conviction.

Ouais, un de ces jours...

en fait, c'était comme s'il s'était plus parlé à lui même qu'à Sienna qui, après avoir été aussi mal à l'aise en sa présence, ne voudrait sans doute pas être amenée à le recroiser de sitôt dans les couloirs de Secret Talent's...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-one-tree-hill.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faut bien commencer par quelque part [PV Sienna]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Gavalda, Anna] Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
» Quelque part dans le temps
» Quelque part en Anatolie
» [Anna Gavalda] Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
» [Michelet, Claude] Quelque part dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London For Six :: » Secret Talent's SchooL :: • Entrée & Couloirs & Casiers •-
Sauter vers: